Presse écrite : Les professionnels se mobilisent contre les intrusions

Presse écrite : Les professionnels se mobilisent contre les intrusions

Urgent, impératif ! La Fédération des éditeurs de journaux (FMEJ) et le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) ont rendu public il y a quelques jours un communiqué commun qui ressemble bien à une ultime sonnette d’alarme au sujet de la situation actuelle de la profession et du secteur.

Le maître mot de cette sortie : les critères d’éligibilité à la profession de journaliste au Maroc. Les responsables des deux institutions les plus représentatives de la profession au Maroc appellent ainsi à la mise en œuvre en urgence des dispositions du nouveau code de la presse et de la loi sur les

journalistes professionnels en appelant l’ensemble des acteurs à un effort collectif pour «immuniser» la profession contre les intrus. Formation continue, code de déontologie, restructuration des entreprises de presse…, pour la FMEJ comme pour le SNPM, il est aujourd’hui urgent d’activer les décisions et dispositifs prévus dans les textes afin d’améliorer la performance des professionnels mais aussi les conditions matérielles des salariés des entreprises de presse.
Une des mesures majeures appelées aussi par les professionnels est la mise sur pied du Conseil national de la presse
en se disant prêts à prendre part activement aux concertations que compte lancer le ministère de tutelle à ce sujet à partir de la mi-septembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *