Prêts pour l’ONEE : La BERD et la BID approchées pour le financement des projets de l Office

Prêts pour l’ONEE : La BERD et la BID approchées pour le financement des projets de l Office

65 millions d’euros, c’est l’objet du contrat de prêt liant l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et qui a été signé mercredi 29 janvier 2014.

Il a également été procédé, à cette même date, à la signature d’un contrat de prêt entre la Banque islamique pour le développement (BID) et l’ONEE. Ce prêt nommé Istisnaa s’élève à 140,20 millions de dollars.

Le contrat de prêt entre l’ONEE et la BERD porte sur la réalisation de plusieurs projets. A commencer par le renforcement de l’approvisionnement en eau potable dans les villes d’Ouarzazate et Benguerir, ainsi que l’optimisation de l’accès à l’eau potable dans 260 centres ruraux de la province d’Azilal.

Ce dernier objectif permettra à une population estimée à plus de 480.000 habitants de s’approvisionner en eau portable. Il est également question de la mise en œuvre d’un programme d’amélioration des performances des ouvrages de production et de distribution d’eau potable.

En effet, le volet technique est d’autant plus important que la BERD a consacré un don de 4,2 millions d’euros pour le financement des différents aspects de l’assistance dans ce sens. A côté de cela, et au siège du ministère de l’économie et des finances, la BID a conclu l’octroi d’un prêt de 140,20 millions USD à l’ONEE.

Cette somme permettra de sécuriser l’accès à l’eau potable dans les zones d’Agadir et d’améliorer l’accès à cette ressource au niveau de Chtouka Ait Baha. Au total, 1,9 million d’habitants à l’horizon 2030 bénéficieront de ce projet qui porte entre autres sur le renforcement des ouvrages d’adduction d’eau potable permettant l’acheminement des eaux produites à partir de la station de dessalement du Cap Ghir et de la station de traitement Tamri vers la ville d’Agadir.

Il est également question de la réalisation de systèmes d’alimentation en eau potable au profit de communes rurales au niveau de Chtouka Ait Baha.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *