Projets de développement des provinces du Sud : L’Intérieur fait le point

Projets de développement des provinces  du Sud : L’Intérieur fait le point

Tous les engagements pris par le département de l’eau sont en cours de réalisation et couvrent des projets de protection contre les inondations et des installations hydrauliques de différentes capacités avec un taux de réalisation d’environ 100%.

Faire le point sur l’état d’avancement des projets de développement des provinces du Sud. C’est l’objectif de la réunion du comité de pilotage du programme de développement des provinces du Sud qui a été tenue mercredi à Rabat.

Présidée par le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, cette rencontre a été l’occasion de s’enquérir de l’état d’avancement des projets inscrits dans le cadre du Programme de développement des provinces du Sud et d’identifier les obstacles auxquels font face certains projets. Ainsi, les membres du comité ont exprimé leur satisfaction des taux qu’ils qualifient de «très importants» dans la réalisation des différents projets programmés. Dans ce sens, Ynja Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab, a mis l’accent sur le bilan de la mise en œuvre des projets de développement inscrits dans le programme intégré jugé positif et les avancées en termes de réalisation et de mobilisation des ressources.

Pour lui, les projets routiers et ceux de raccordement de la ville de Dakhla au réseau électrique national ont également connu un rythme important de réalisation. A cet égard, il a également mis en avant l’achèvement prochainement du projet de dessalement de l’eau de mer qui permettra l’irrigation de 5.000 hectares.

Selon lui, ce projet aura un impact positif sur les jeunes et l’investissement dans la région.

De son côté, Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, a estimé que le taux d’avancement des projets a atteint environ 48%. Il a mis en avant le niveau des engagements financiers des départements gouvernementaux participants et du partenariat entre les différents intervenants précisant que le niveau de réalisation avance selon les délais préfixés, ce qui profitera amplement à la région.

Pour sa part, Charafat Afilal, secrétaire d’Etat chargée de l’eau, a mis en exergue l’«engagement fort» des départements ministériels et des trois régions afin d’accélérer la réalisation des projets programmés et a relevé les taux avancés de réalisation des projets dans tous les secteurs. Charafat Afilal a expliqué que tous les engagements pris par le département de l’eau sont en cours de réalisation et couvrent des projets de protection contre les inondations et des installations hydrauliques de différentes capacités (petite, moyenne et grande) avec un taux de réalisation d’environ 100%.

Quant à Mohamed Laaraj, ministre de la culture et de la communication, il a évoqué des taux importants de mise en œuvre du programme de développement des provinces du Sud, notamment en ce qui concerne les travaux et les études. Dans le même sens, il a relevé le lancement d’appels d’offres relatifs au programme de développement, notamment en ce qui concerne les centres culturels.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *