Projets sociaux en faveur des nécessiteux

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a visité, lundi en début d’après-midi, l’institut des non-voyants à Témara que le Souverain a baptisé « Institut Mohammed VI pour l’éducation et la scolarisation des non-voyants ».
À son arrivée à l’Institut, le Souverain a été salué par SA la Princesse Lamia Solh, présidente de l’organisation alaouite de protection des aveugles, M. Al Mustapha Sahel, ministre de l’Intérieur, Mme Zoulikha Nasri, conseiller de SM le Roi et membre du Conseil d’administration de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.
Après avoir dévoilé la plaque commémorative de l’Institut, SM le Roi a suivi des explications sur les travaux d’aménagement de l’établissement. Des explications ont été également données au Souverain sur les activités de l’institut des non-voyants de Témara. Le Souverain a ensuite effectué une tournée dans les différentes dépendances de cet institut qui vient d’être réaménagé et équipé grâce au soutien de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité avec un coût global de 1.243.081.29 dirhams. Conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité a pris en charge la construction de nouveaux instituts à Taroudant, Meknès et Fès et l’élargissement de la capacité d’accueil de l’institut Abou El Abbas Sebti de Marrakech avec un coût global de 27.516.506.67 dh. L’organisation alaouite de protection des aveugles a été fondée en 1967 avec l’objectif d’assurer l’intégration des non-voyants dans le tissu productif à travers la formation, l’éducation et l’emploi.
Elle compte 13 établissements d’enseignement primaire et secondaire à travers le Royaume.
Après avoir suivi des explications sur la consistance du projet qui sera réalisé en partenariat avec l’association « Ribat Al-Fath », SM le Roi avait procédé à la pose de la première pierre pour la construction de la maison de l’étudiant qui s’étend sur une superficie de 1.685 m2. Le projet nécessitera un coût global de 9,5 millions de dirhams, dont 5 millions de dirhams seront financés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.
Le projet s’inscrit dans le programme de la Fondation visant à favoriser les conditions nécessaires pour les étudiants nécessiteux afin de leur permettre de poursuivre leurs études dans un environnement approprié et le renforcement des structures déjà existantes comme les cités universitaires et les internats. La maison de l’étudiant est constituée de deux étages, outre le rez-de-chaussée et l’entresol, avec une capacité de 224 lits. Elle comprend 114 chambres dont 5 pour personnes handicapées, 3 salles d’études, un foyer, une salle de prière, une infirmerie, des blocs administratifs et sanitaires et des bureaux. La population ciblée est de 222 jeunes étudiants nécessiteux. Le projet comprend également des commerces, dont les recettes seront destinées à financer le fonctionnement de la maison de l’étudiant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *