Prolifération de bidonvilles : Suspension d un cheikh et d un moqadem à Casablanca

Prolifération de bidonvilles : Suspension  d un cheikh et d un moqadem  à Casablanca

Un agent d’autorité, cheikh de son état, exerçant à l’arrondissement urbain Allaymoune, situé dans la région de Lissassfa, préfecture de Hay Hassani, à Casablanca, a été suspendu définitivement de ses fonctions pour son implication dans le problème de la prolifération des constructions anarchiques, apprend-on auprès d’une source digne de foi. La même source a ajouté que les responsables de la préfecture de Hay Hassani qui ont pris la décision ont également suspendu un moqadem exerçant dans la même annexe administrative mais uniquement pour trois mois.
À ce propos, quelques associations de la société civile de la région ont condamné, à plusieurs reprises, la manière dont les autorités locales traitent ce dossier de lutte contre la prolifération des bidonvilles, tout en réclamant l’intervention des hautes autorités pour résoudre ce problème.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *