Promotion de la femme : Le Maroc en bonne place

Promotion de la femme : Le Maroc en bonne place

S’exprimant, mardi à Rabat, à l’ouverture du colloque national sur  l’amélioration de l’image de la femme dans les médias, M. Jettou a ajouté, qu’outre le code de la famille qui allie avec sagesse et équilibre "nos  constantes nationales et les impératifs de la modernité et du développement", il a été procédé à une révision globale de plusieurs lois, notamment les  dispositions se rapportant à la femme. M. Jettou a rappelé que les lois ayant fait l’objet de cette révision  sont relatives au code du travail, au code pénal, à la procédure pénale, à l’état civil, à la kafala des enfants abandonnés, soulignant que tous les aspects discriminatoires fondés sur le sexe ont été abrogés.
Le Premier ministre a souligné que dans le cadre du renforcement des  efforts déployés dans le domaine législatif, le gouvernement a créé un certain nombre de mécanismes institutionnels avec en tête la commission interministérielle de la femme qui veille à garantir une coordination exemplaire du programme du gouvernement dans ce domaine. Le Premier ministre a mis en exergue l’importance du rôle des associations oeuvrant dans le domaine de la femme et du développement dans toutes les régions du Maroc, soulignant la détermination du gouvernement à poursuivre son soutien au programme de partenariat avec les associations en tant que structures efficientes en matière d’élaboration de la politique de proximité.
Il a également rappelé que le Maroc a entrepris de lever toutes les réserves relatives à certaines dispositions des conventions internationales ayant trait aux droits de l’Homme et de l’enfant que le Maroc a ratifiées, ajoutant que le comité exécutif technique issu de la commission interministérielle des droits de l’Homme se penche actuellement sur l’étude de la question relative à la levée d’autres réserves concernant certaines dispositions de la convention portant sur l’élimination de toutes les formes de  discrimination à l’égard de la femme et examine la question de l’adhésion du Royaume au protocole relatif à cette convention. Ont pris part à l’ouverture des travaux de ce colloque, le ministre de la Culture, M. Mohamed Achâari, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Nabil Benabdallah, la secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de l’Enfance et des Personnes handicapées, Mme Yasmina Baddou, le ministre du Développement social, de la Famille et de la solidarité, M. Abderrahim El Harouchi et le Secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, M. Saïd Oulbacha.
Au terme de la séance d’ouverture de ce colloque, il a été procédé à la remise de prix aux enfants ayant remporté le concours de peinture sur le thème de l’égalité qui a été organisé au niveau de l’académie régionale pour l’éducation et la formation dans la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër. Le programme de cette journée   porte sur plusieurs axes, à savoir l’image de la femme dans la publicité, l’image de la femme dans la télévision, l’image de la femme dans la presse écrite et l’institutionnalisation du genre dans les médias nationaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *