Promouvoir l’artisanat des provinces du Sud

Promouvoir l’artisanat des provinces du Sud

Deux conventions de partenariat pour la promotion et le développement de l’artisanat dans les provinces du Sud du Royaume ont été signées récemment par Adil Douiri, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Ahmed Hajji, directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume.
Ces conventions s’inscrivent dans le cadre de projets visant le développement et la promotion du secteur de l’artisanat et le renforcement de ses infrastructures dans les provinces du sud du Royaume, indique un communiqué de l’agence.
La première convention a pour objet le financement et la réalisation d’un programme d’appui à la promotion du produit artisanal dans les villes de Dakhla, Boujdour et Laâyoune et nécessitera un investissement global de 1.500 000 DH. Ce coût sera cofinancé par le département de l’artisanat à hauteur d’un demi million de dirhams et par l’Agence du sud à hauteur d’un million de dirhams. Par des actions ciblées, ce programme d’appui permettra de consolider, sauvegarder et transmettre les savoir-faire existants, d’une part et de les développer pour qu’ils s’adaptent mieux aux besoins du marché, d’autre part. Il mettra aussi en place un véritable processus de commercialisation ayant pour objet la valorisation et la promotion de nos produits artisanaux et leur écoulement sur les marchés national et international. La deuxième convention porte sur la réalisation d’une étude sur l’élaboration d’un programme de développement régional de l’artisanat dans les provinces du sud du Royaume.
L’enveloppe budgétaire allouée à cette étude s’élève à 1,5 million de dirhams et sera cofinancée par le département de l’artisanat et l’Agence du sud à hauteur de 750 000 DH chacun. Cette étude aboutira à l’élaboration d’une monographie très détaillée sur l’artisanat du sud, d’une analyse stratégique permettant le positionnement de l’artisanat du sud dans la stratégie nationale et la proposition de principaux axes de son développement et d’un plan d’actions détaillé à moyen et à long termes.
Rappelons que l’Agence du sud poursuit la mise en oeuvre de son programme de développement des provinces du sud du Royaume. A ce jour, 72 projets sont en cours de réalisation pour une enveloppe globale de 1,85 milliard de dirhams.
Les engagements financiers pris par l’Agence dans ce cadre s’élèvent à 540 millions de dirhams.Le Programme de développement de l’Agence a nécessité un montant global d’investissement de l’ordre de 7,2 milliards DH et touche sept axes de développements majeurs, à savoir "l’habitat et développement urbain", "les villages de pêche", "l’eau et l’environnement", "les routes et les infrastructures", "le tourisme et l’artisanat", "l’agriculture et l’élevage" et "la proximité et études".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *