Qui est Horst Köhler, le successeur de Christopher Ross ?

Qui est Horst Köhler, le successeur de Christopher Ross ?

Un nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara

L’ancien président allemand, Horst Köhler, vient d’être nommé envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara. La décision émane du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres. Ainsi, l’ancien président allemand succède à l’Américain Christopher Ross.
Pour sa part, la République française salue la nomination de M. Köhler comme envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara tout en l’assurant de «son plein soutien» dans cette mission. Dans une déclaration rendue publique par le Quai d’Orsay, la France adresse également tous ses vœux de réussite à M. Köhler. De plus, la République se félicite de l’expérience internationale et multilatérale assez solide de cet ancien président allemand. La même source souligne que la France considère le plan d’autonomie présenté par le Maroc en 2007 comme une base sérieuse et crédible pour une solution négociée.
Elle indique, à cet égard, qu’il est important de relancer sans délai le processus politique conduit par les Nations Unies en vue d’une solution juste, durable et mutuellement acceptable, comme l’a réaffirmé la résolution 2351 du Conseil de sécurité du 28 avril 2017. Ceci étant, M. Köhler fait valoir, en occupant ce nouveau poste, son expérience de plus de 35 ans dans le secteur gouvernemental et des organisations internationales. Il compte d’ailleurs une carrière riche. Entre 2004 et 2010, il est président de la République Fédérale d’Allemagne (2004-2010). Auparavant, le nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara est, de 2000 et 2004, directeur général du Fonds monétaire international (FMI). Bien avant, il est nommé président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement à Londres (1998-2000).

En 1993, il occupe la fonction de président de la German Savings Bank Association. Un poste précédé de celui de secrétaire d’Etat au ministère fédéral des finances (1990-1993). Déjà son parcours académique le qualifie par ces responsabilités. M. Köhler est, pour rappel, un lauréat de l’Université Eberhard Karls de Tübingen, où il décroche en 1969 un diplôme en économie publique et sciences politiques. Il est également titulaire d’un doctorat en sciences économiques en 1977. De plus, le nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara enseigne en tant que professeur honoraire à l’Université de Tübingen depuis 2003. Né en 1943, M. Köhler est marié et père de deux enfants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *