Radi : «Nous ne nous arrêterons pas avant de réaliser l’unité de la gauche»

«Ce qui va se passer le 25 novembre revêt une importance capitale pour le Maroc. Le 26 novembre 2011 nous saurons si, comme nous nous l’étions promis, nous avons réussi à concrétiser les dispositions de la nouvelle Constitution dans notre réalité de tous les jours ou s’il faut encore attendre dix autres années. Car c’est cela le prix à payer : une décennie de perdue et certainement beaucoup plus en termes de progrès. Ce qui s’est passé ce soir ici revêt pour nous une toute aussi grande importance. Nous avons mis en marche un processus dont nous espérons grand bien pour nous et pour notre pays. Nous ne nous arrêterons pas avant de réaliser l’unité de la gauche que nous appelons de nos vœux. Nous nous y emploierons avec force et détermination, mais aussi sans précipitation, car en politique il vaut mieux faire bien que vite. Il y a d’autres élections après le 25 novembre et ce qui nous importe, c’est l’avenir. C’est d’ailleurs l’intitulé de cette réunion».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *