Ramid suspend un juge à Laâyoune

Ramid suspend un juge  à Laâyoune

La Justice est secouée par une nouvelle affaire. Le ministre de la justice et des libertés, Mustapha Ramid, vient de suspendre provisoirement Mohamed Kandil, juge au tribunal de première instance de Laâyoune, au Sud du Royaume.

Un communiqué du ministère a annoncé cette décision ajoutant que cette sanction a été décidée par le ministre sur la base d’actes portant atteinte à l’honneur, attribués au magistrat concerné.
Ce dernier sera déféré devant le Conseil supérieur de la magistrature afin de statuer sur son cas conformément aux dispositions des articles 61 et 62 du statut fondamental des magistrats.

L’affaire ne devra pas s’arrêter à ce niveau puisque le ministre a pris une deuxième décision. «Il a été décidé de mener une enquête confiée à l’inspection générale du ministère de la Justice et des libertés, concernant de prétendues violations dans le  tribunal de première instance à Laâyoune. Les mesures nécessaires seront prises à la lumière des résultats de l’enquête», explique la même source.

Si l’affaire vient d’éclater au grand jour, les faits remontent cependant à plusieurs semaines, précisément au début du mois de décembre. Un enregistrement audio est diffusé sur le Web dans lequel le magistrat suspendu aurait eu un échange avec un autre responsable dans le même tribunal concernant un dossier pour trafiquer les dates afin d’obtenir un report.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *