Rappel de six médicaments à base de «Métoclopramide»

Le ministère de la santé avait publié le 2 novembre un communiqué dans lequel il annonçait la suspension des autorisations de mise sur le marché (AMM) et le rappel des lots pédiatriques des médicaments à base de «Métoclopramide» prescrit dans le traitement préventif des vomissements. Les médicaments à base de «Métoclopramide» mis  en cause sont au nombre de 6 : Primpéran, Clopram,Metagliz,Pramidol,Vomistop, Digestine. Cette  décision fait suite à la prépondérance des effets indésirables neurologiques et les risques de mésusage chez l’enfant. Ces médicaments peuvent être à l’origine  de  mouvements anormaux de la tête et du cou (spasmes du visage, contraction des mâchoires, mouvements anormaux des yeux, difficulté pour avaler ou pour parler, torticolis  …). La Commission nationale de pharmacovigilance a ainsi décidé de contre-indiquer la prescription du Métoclopramide chez  les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Selon l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé ( Afssaps), le Métoclopramide est indiqué chez l’enfant et chez l’adulte dans les nausées et vomissements induits ou non par les chimiothérapies. Les indications et les posologies autorisées sont spécifiques selon la forme pharmaceutique, la population (adulte ou enfant) ou l’utilisation en oncologie ou hors oncologie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *