Recrudescence de la criminalité à Tanger

Recrudescence de la criminalité  à Tanger

À Tanger, la criminalité continue à semer la terreur. Lundi, dans l’après-midi, un jeune homme a été poignardé, en pleine rue Emsallah, pas loin de l’«American Language Center», par un malfrat qui est arrivé à prendre la poudre d’escampette, apprend-on d’une source policière. La victime qui a été évacuée aussitôt vers les Urgences de l’hôpital régional Mohammed V pour recevoir les soins nécessaires avait refusé de donner au malfrat les objets et l’argent qu’elle portait. Ce qui lui a coûté une grave blessure au niveau du ventre. Le même jour, un autre jeune homme, victime d’une agression dans un commerce, a rendu l’âme à l’hôpital Mohammed V, apprend-on de la même source policière. Cette dernière a précisé que la victime était, dimanche dernier, dans son commerce spécialisé dans la vente des épices situé dans la région de Beni Makada quand un malfrat armé d’une épée de Samouraï l’a menacée de meurtre si elle refusait de lui verser de l’argent. Effectivement, il lui a asséné un coup lui coupant la main gauche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *