Régionalisation avancée : Souss-Massa accélère ses projets

Régionalisation avancée : Souss-Massa accélère ses projets

Depuis juillet 2017, le gouvernement a entamé des visites régionales qui l’ont conduit dans les régions de Fès-Meknès, Drâa-Tafilalet, Marrakech-Safi, Beni Mellal-Khénifra et l’Oriental.

Le chef de gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a effectué vendredi et samedi une visite dans la région du Souss-Massa en compagnie d’une importante délégation ministérielle composée de 18 ministres et secrétaires d’Etat, ainsi que des responsables de secteurs et d’établissements publics. Ce déplacement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes orientations royales contenues dans les deux derniers discours royaux, et se place dans le sillage du chantier de la régionalisation avancée. En effet, depuis juillet 2017, le gouvernement a entamé des visites régionales qui l’ont conduit dans les régions de Fès-Meknès, Drâa-Tafilalet, Marrakech-Safi, Beni Mellal-Khénifra et l’Oriental.

L’objectif de ces rencontres est à la fois d’écouter les acteurs publics, les opérateurs privés et la société civile locaux et agir, en convergence ministérielle, pour accélérer et faire aboutir les différents projets de développement. Dans son allocution lors d’une rencontre organisée samedi au siège de la wilaya, le chef de gouvernement a souligné que «cette visite vient pour appuyer la régionalisation avancée et pour écouter tous les citoyens et acteurs locaux connaître leurs problèmes de près, et interagir avec leurs attentes sur le terrain».

Durant cette rencontre, le wali de la région, Ahmed Hajji, a présenté un diagnostic global et actualisé de la région,  qui comprend 2 préfectures (Agadir Idaoutanane et Inzegane-Ait Melloul), 4 provinces (Chtouka-Ait Baha, Tiznit, Taroudant, et Tata), 175 communes dont 21 urbaines et 154 rurales, soit à peu près 12% de l’ensemble des communes à l’échelon national, tout en s’arrêtant sur les contraintes et défis affrontés au niveau régional, appelant dans ce sens à plus de coordination entre tous les intervenants pour les surmonter. Alors que Brahim Hafidi, président du Conseil régional, a présenté les grands projets programmés dans le cadre du Plan de développement régional (PDR) dont les principaux axes s’articulent autour du développement social, humain et économique, la valorisation du patrimoine architectural et culturel, et la protection des ressources naturelles et des équilibres environnementaux.

Lors de cette rencontre, les grandes lignes des projets de développement mis en œuvre ou qui seront lancés prochainement au niveau du territoire dans divers secteurs ont également été présentées par les ministres ayant participé à la réunion.

Les différents intervenants ont mis l’accent sur les modalités susceptibles de libérer au niveau régional l’investissement public et privé, et faire aboutir des projets allant des infrastructures et équipements aux grands projets structurants, en passant par des projets à caractère économique, culturel et sportif ou encore des projets de mise à niveau territorial.   

Par ailleurs une réunion de travail a été tenue samedi après-midi entre le chef de gouvernement et la délégation ministérielle l’accompagnant et le président du Conseil régional du Souss-Massa, les membres du bureau du Conseil, les présidents des groupes politiques et les présidents des commissions permanentes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *