Renforcement des relations maroco-françaises dans le secteur de l agroalimentaire

Renforcement des relations maroco-françaises dans le secteur de l agroalimentaire

Le Plan Maroc Vert ouvre de nouvelles voies de coopération avec la France. C’est ce qui se dégage de l’entretien qui a réuni, jeudi 21 novembre à Casablanca, Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, avec Guillaume Garot, ministre français délégué auprès du ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, chargé de l’agroalimentaire.

Ainsi, cette rencontre, tenue en marge de la journée franco-marocaine de l’agroalimentaire organisée par l’ambassade de France au Maroc et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc, a d’abord été l’occasion pour les deux ministres d’évoquer les voies de renforcement de la place des entreprises agroalimentaires françaises au Maroc, dans le cadre des opportunités qu’offre aujourd’hui le secteur au Maroc, à travers le Plan Maroc Vert.

Les deux ministres ont également évoqué les possibilités de mise à profit du nouvel accord agricole UE-Maroc ou encore par le développement par les entreprises françaises et marocaines de stratégies partenariales vers les marchés africains, tirant ainsi profit de la position de hub du Maroc vers l’Afrique subsaharienne.

Aussi, ce fut l’occasion de revenir sur le renforcement prévu de la coopération franco-marocaine dans le domaine de la formation et de la recherche agricoles, à travers la mise en place d’une expertise française pour accompagner la restructuration du dispositif de formation technique agricole au Maroc.

De ce fait, en marge de l’événement, les représentants des établissements agricoles français et marocain concernés, ont procédé à la signature de deux conventions de partenariat en présence de MM. Akhannouch et Garrot.

La 1ère convention conclue entre l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE) et FranceAgriMer vise le renforcement des relations de coopération entre les deux organismes dans le secteur de l’agriculture et des produits de la mer et la 2ème concerne le renouvellement du protocole d’accord entre l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL), FranceAgriMer et FranceExportCéréales (FEC).

Ainsi, ces conventions constituent une nouvelle étape de consolidation des relations de coopération entre les deux pays dans les domaines de l’agriculture et des produits de la mer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *