Rentrée scolaire : Amzazi mobilise ses troupes

Rentrée scolaire : Amzazi mobilise ses troupes

Amzazi veut faire de la rentrée scolaire et universitaire 2018-2019 une occasion pour envoyer un signal fort sur l’adhésion effective à la réforme du système éducatif. En effet, Saïd Amzazi, ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, vient de présider une rencontre de coordination à Rabat avec la participation notamment de Mohammed Rherras, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, chargé de la formation professionnelle, ainsi que Khalid Samadi, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

La réunion a connu, en outre, la participation de la directrice de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), les présidents des universités, les inspecteurs généraux, les directeurs d’agences nationales ainsi que l’ensemble des responsables centraux et régionaux relevant des différents secteurs du ministère. Au cours de son allocution, Amzazi a insisté sur la nécessité de la mise en œuvre des orientations contenues dans les discours royaux adressés par le Souverain à la Nation les 29 juillet et 20 août, notamment en ce qui concerne le renforcement et la consolidation des programmes d’appui et de protection sociale ainsi que l’adaptation des offres de formation avec les besoins du marché du travail. Plus loin encore, le ministre de tutelle a fait savoir que les préparatifs pour la prochaine rentrée scolaire et universitaire doivent s’appuyer d’une manière fondamentale sur les conditions d’accueil des élèves, stagiaires et étudiants et surtout garantir le démarrage effectif des cours dans de bonnes conditions ainsi que dans les délais impartis. Pour le responsable, il est question de procéder au lancement des projets prioritaires mettant en œuvre les orientations royales.

Ceci suppose dans une première étape, selon la même source toujours, l’établissement d’un plan d’action clair pour chaque secteur sur la base des Hautes orientations royales ainsi que la Vision stratégique de la réforme 2015-2030. Il a profité de l’occasion pour appeler à l’élaboration du plan d’action dans les plus brefs délais selon une approche intégrée inspirée de l’unité du système éducatif. S’agissant de la deuxième étape, le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a expliqué que la mise en œuvre du plan d’action doit se faire selon une approche basée sur la bonne gouvernance, l’efficacité dans les réalisations et la présence effective sur le terrain. Il faut préciser que le responsable a insisté au cours de son allocution sur l’application stricte du principe de la reddition des comptes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *