Résultats des législatives 2011 : Le PJD consolide son leadership avec 107 sièges

Les résultats définitifs du scrutin du 25 novembre 2011 ont largement fait pencher la balance au profit du PJD. Ces résultats au niveau des circonscriptions électorales locales, dont le nombre des sièges qui leur sont réservés est de 305, ont été annoncés par le ministère de l’intérieur dimanche 27 novembre. Il en ressort que quatre partis sont passés au vert gagnant entre 1 et 13 sièges comparés aux législatives de 2007. Les 13 sièges en plus reviennent au RNI qui vient en 3ème position avec 52 au total. Il réalise ainsi une évolution de 25% de son nombre de sièges au Parlement juste derrière le PJD qui, en tête du tableau, a réalisé une évolution de 57%. Il ressort avec un record de 107 sièges contre seulement 46 en 2007 (voir tableau ci-dessous). Par contre, le parti de l’Istiqlal arrive en seconde position avec 60 sièges gagnant ainsi 8 sièges par rapport à 2007. Pour sa part, le PAM, qui n’existait pas en 2007, a arraché 47 sièges pour ses premières législatives se plaçant ainsi au quatrième rang juste avant l’USFP. Ce dernier classé cinquième par le nombre de sièges obtenus en a remporté 39 contre 38 sièges en 2007 gagnant un seul siège au même titre que le PPS. En effet, ce dernier a gagné un siège passant de 17 aux législatives de 2007 à 18 en 2011. Par ailleurs, la chute du nombre de sièges a marqué les résultats du reste des partis à l’exception du Parti de l’action, du Parti unité et démocratie et du Parti de la liberté et de la justice sociale qui ont cette année remporté un siège chacun contre aucun en 2007. Sur un autre volet, la commission nationale de recensement, présidée par un président de Chambre à la Cour de cassation et en présence des représentants de la majorité des partis politiques qui ont présenté des listes de candidats au titre de la liste nationale, a annoncé que selon les résultats qu’elle a arrêtés au titre de la circonscription électorale nationale qui compte 90 sièges dont 60 réservés aux femmes et 30 aux jeunes de sexe masculin âgés de moins de 40 ans, le PJD a réservé 24 sièges dont 16 aux femmes et 8 aux jeunes. Pour sa part, le parti de l’Istiqlal en a réservé 13 dont 9 aux femmes et 4 aux jeunes. Du côté du RNI, il s’agissait de 12 sièges dont 8 aux femmes et 4 aux jeunes. Le PAM a également réservé 12 sièges répartis de la même façon. Aussi, l’USFP a réservé 9 sièges dont 6 aux femmes et 3 aux jeunes. Le Mouvement populaire en a réservé 8 avec 5 pour les femmes et 3 pour les jeunes. L’UC et les PPS ont réservé, pareillement, 6 sièges dont 4 aux femmes et 2 aux jeunes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *