Réunion de haut niveau Maroc-Espagne: Rabat et Madrid renforcent leurs partenariats

Réunion de haut niveau Maroc-Espagne: Rabat et Madrid renforcent leurs partenariats

Les deux parties y soulignent l’importance de la coopération entre les instances gouvernementales, ainsi que l’implication des opérateurs économiques, pour une meilleure gestion des dossiers liés aux investissements et au commerce bilatéral. De même, le Maroc et l’Espagne se sont engagés à favoriser l’émergence d’un cadre économique propice à plus d’échanges commerciaux, de flux d’investissement et de joint-ventures, particulièrement dans les secteurs émergents, tels que les énergies renouvelables, l’automobile, l’agroalimentaire et le gaz naturel liquéfié.

Des liens séculaires…

«Les liens existant entre le Maroc et l’Espagne sont ancestraux, enracinés et touchent tous les domaines», a souligné M. Benkiran, lors d’une conférence de presse conjointe avec le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy. Et de poursuivre: «Les deux pays ont entamé le chemin vers un avenir prometteur et vers la consolidation des bonnes relations pour faire de leurs rapports bilatéraux un exemple à suivre».

Coopération : Entre économie et sécurité

En gros, l’Espagne et le Maroc se sont félicités, à cette occasion, de «l’évolution remarquable» de leur partenariat économique et ont relevé, avec satisfaction, l’intégration de plus en plus grande entre les chaînes de valeur des deux économies, peut-on lire dans la Déclaration conjointe.  Par ailleurs, dans le domaine sécuritaire, les deux pays se sont félicités de leur «coopération exemplaire en matière de sécurité qui enregistre un bilan extrêmement positif, et ce grâce à la confiance mutuelle et à l’étroite collaboration entre les services de sécurité».

UMA : Une nécessité…

Sur le plan régional, la Déclaration conjointe souligne que le Maroc et l’Espagne ont réitéré la nécessité de relancer l’Union du Maghreb Arabe (UMA). Les deux pays considèrent l’UMA comme étant un «choix géopolitique inéluctable». Aussi, s’agissant de la Libye, l’Espagne et le Maroc ont souligné la «nécessité de trouver une solution politique dans le cadre de la médiation conduite par le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Bernardino Leon». A cet effet, l’Espagne s’est félicitée de l’initiative prise par le Maroc d’abriter le dialogue inter-libyen, indique le texte.

Maroc-UE : Des avancées considérables

Concernant la Politique européenne de voisinage, le Maroc s’est félicité de la louable initiative de l’Espagne qui avait abrité, à Barcelone au siège de l’UpM en avril 2015, une réunion des ministres des affaires étrangères de l’UE avec leurs homologues des pays du voisinage Sud, pour lancer une réflexion sur le devenir de cette politique. A cet égard, Madrid et Rabat ont plaidé en faveur d’une nouvelle Politique européenne de voisinage qui mettrait notamment en œuvre le concept de la différenciation. Dans le même esprit, l’Espagne a réitéré son engagement en faveur d’une mise en œuvre optimale du Statut avancé, dont jouit le Maroc auprès de l’Union européenne.
Les deux parties se sont félicitées des avancées réalisées dans ce domaine, notamment le Partenariat mobilité, la coopération transfrontalière (Mid Atlantique) et le plan d’action 2013-2017 relatif à la convergence réglementaire.

Dounia Mounadi (Avec MAP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *