Réunion de haut niveau Maroc-France : Trois conventions de financement de l AFD de 130 millions d euros seront signées

Réunion de haut niveau Maroc-France : Trois conventions de financement de l AFD de 130 millions d euros seront signées

Trois conventions de financement par l’Agence française de développement (AFD) d’un montant total de 130 millions d’euros au profit du Maroc seront signées, lors de la 11ème réunion de haut niveau Maroc-France, prévue les 12 et 13 décembre à Rabat, a annoncé le directeur de l’AFD, Dov Zerah. Lors d’une rencontre avec des journalistes marocains à Paris, M. Zerah a précisé que la première convention de prêt d’un montant total de 57 millions d’euros porte sur le financement du 3ème programme de renforcement du réseau de transport d’électricité. Ce prêt, dit «souverain» (garanti par l’Etat), devra permettre à l’Office national d’électricité et de l’eau potable (ONEE) de réaliser les travaux de raccordement au réseau électrique des nouvelles unités de production solaires (de Ouarzazate) et éoliennes. Aux termes de la deuxième convention de financement, l’AFD accordera un prêt «non souverain» de 50 millions d’euros à l’Agence nationale des ports (ANP) pour financer le programme d’investissement dans les ports régionaux. La troisième convention qui sera signée porte sur un prêt, également «non souverain», de 23 millions d’euros en faveur de Casa Transport pour financer la première ligne du tramway de Casablanca.
Deux protocoles d’accord seront, en outre, signés entre l’AFD, d’une part, et MEDZ, qui est une filiale du Groupe CDG Développement, et le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, de l’autre. Le premier protocole d’accord a trait au parrainage de partenariat entre les technopôles marocains et les pôles de compétitivité français, alors que le deuxième protocole d’accord porte sur le financement du dispositif de formation dédié aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique. Revenant sur les interventions de l’AFD au Maroc, M. Zerah a souligné que le Royaume demeure une destination prioritaire des financements de l’agence française, qui touchent presque tous les domaines clés du développement: Infrastructures, énergies, habitat, transport, emploi et formation et inclusion financière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *