Révision de la charte gouvernementale : La réunion des secrétaires généraux de la majorité aura-t-elle lieu le 1er mars ?

Révision de la charte gouvernementale : La réunion des secrétaires généraux  de la majorité aura-t-elle lieu le 1er mars ?

La commission technique créée par les dirigeants de la majorité gouvernementale s’est réunie, lundi dernier à Rabat, pour préparer la prochaine réunion des secrétaires généreux prévue le 1er mars. Avec la participation de représentants des quatre partis de la majorité, à savoir le PJD (Parti de la justice et du développement), l’Istiqlal, le Mouvement populaire et le PPS (Parti du progrès et du socialisme), la réunion a été consacrée à l’étude des points soulevés par les dirigeants de la majorité dans leur dernière rencontre.
«La commission technique étudiera les axes de travaux de la prochaine réunion de la majorité. Son rapport final sera par la suite examiné par les secrétaires généraux dans quelques jours. Mais il faut donc préciser que ladite commission n’est pas habilitée à prendre des décisions politiques», affirme une source bien renseignée au sein de la majorité gouvernementale.
Benkirane, Chabat, Laenser et Benabdellah avaient débattu il y a deux semaines de la coordination au sein de la majorité, de l’action gouvernementale et de la très épineuse question du remaniement ministériel. Les quatre responsables ont notamment convenu de réviser la charte gouvernementale et de se réunir au minimum chaque quinzaine. Chabat a également obtenu que les décisions majeures du gouvernement concernant notamment la compensation et la retraite soient également débattues au sein de la majorité.
Quant à la question du remaniement, elle ne devrait être soulevée avec plus de détails que dans les prochaines réunions. Mais un doute commence à planer sur la réunion du 1er mars. «La tenue de cette réunion dépendra du rythme de travail de la commission technique. C’est la raison pour laquelle la réunion pourrait être retardée de quelques jours», conclut la même source. A noter enfin que la commission technique créée par les alliés de la majorité est présidée par Mohamed Moatassim, le directeur du cabinet du chef de gouvernement, et l’un de ses hommes de confiance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *