Rio 2016: Une maquette d’avion grandeur nature de la RAM fait le show à «la Casa Da Africa»

Rio 2016: Une maquette d’avion grandeur nature  de la RAM fait le show à «la Casa Da Africa»

Une maquette d’avion grandeur réelle réalisée par la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) à l’occasion des Jeux olympiques de Rio de Janeiro (5-21 août) a constitué la véritable attraction de la maison d’hospitalité dédiée à l’Afrique «la Casa Da Africa», inaugurée samedi dans la ville carioca.

Officiellement inaugurée par la star brésilienne Ronaldinho et le président de l’Association des comités olympiques africains (ACNOA), Lassana Palenfo, en présence de hauts responsables africains et de personnalités du monde des sports, de la politique, de la culture et des médias, la «Casa da Africa» et surtout le Boeing 737-800, aux couleurs de RAM, a connu une affluence exceptionnelle.
Etaient également présents à la cérémonie d’inauguration l’ambassadeur du Maroc au Brésil, Larbi Moukhariq, le ministre des sports de la Côte d’Ivoire, François Albert Amichia, le président de la CAF, Issa Hayatou, ainsi que les présidents des Comités olympiques africains et du maire de la ville de Los Angeles, Eric Garcetti, venu défendre la candidature de sa ville pour les JO-2024.

A cette occasion, les convives ont pris place pour le «vol inaugural» de l’avion RAM, flanqué du badge officiel de la COP 22, transporteur officiel, un moment fort qui n’a pas manqué de susciter l’enthousiasme de Ronaldinho qui s’est empressé d’exprimer sur les réseaux sociaux sa fierté d’être «le passager N°1» à embarquer à bord de l’avion Royal Air Maroc, à l’entrée de la Casa Da Africa.

Passage obligé pour tous les visiteurs de la maison d’hospitalité olympique africaine, «Fly to Africa Experience n’est pas qu’une simple maquette grandeur nature, mais un symbole dans un contexte olympique. Il s’agit d’une expérience d’immersion qui, nous espérons, ancrera davantages dans les esprits que le Maroc est la porte de l’Afrique, et que la RAM, fort de son hub, est un acteur incontournable dans la région», a indiqué le directeur de la compagnie au Brésil, Mehdi El Yaalaoui, dans une déclaration à la MAP. Cette manifestation doit refléter «l’image du Royaume du Maroc et de sa situation privilégiée comme porte d’entrée du continent, ainsi que la place de Royal Air Maroc en tant que hub reliant le continent au reste du monde», selon le communiqué de la compagnie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *