Ross s’enquiert de la situation dans les provinces du Sud

Ross s’enquiert de la situation dans  les provinces du Sud

La visite effectuée à Laâyoune par l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies, Christopher Ross, a montré encore une fois la faible influence dont jouissent les séparatistes dans cette région.
Christopher Ross a effectué du mercredi au samedi derniers sa première visite au Sahara marocain depuis sa nomination en tant qu’envoyé spécial de Ban Ki-moon pour cette région en 2009 et lors de laquelle il a eu une série de rencontres avec les autorités locales, acteurs associatifs locaux et membres de la Minurso.
Ainsi lors de son entretien avec les chioukh de tribus sahraouies et élus locaux, seuls représentants légitimes de la population locale, ces derniers ont exprimé devant M. Ross leur mobilisation pour faire réussir les projets d’envergure lancés par SM le Roi Mohammed VI et ont profité de cette occasion pour réitérer le soutien et l’adhésion totale de tous les Sahraouis au projet d’autonomie du Sahara. «Nous réitérons notre attachement aux valeurs sacrées et constantes du Royaume et à l’unité nationale, ainsi que notre engagement à appuyer les grands chantiers économiques et sociaux en cours, essentiellement le projet fondateur de la régionalisation avancée et les actions de développement dans les provinces du Sud qui sont de nature à encourager la justice sociale et préserver la dignité des citoyens», ont exprimé ces chioukh et élus. Les représentants de ces tribus sahraouies ont mis en exergue les liens d’allégeance ayant toujours existé entre les Rois du Maroc et les populations de cette région, se félicitant du processus de démocratisation en harmonie avec l’esprit de la Constitution. Ils ont affirmé devant le responsable onusien que leurs positions envers la Nation marocaine ne peuvent, en aucun cas, faire l’objet de marchandage, d’où leur adhésion totale à l’initiative d’autonomie lancée par SM le Roi Mohammed VI pour régler la question du Sahara. Ils ont de même réaffirmé leur pleine et entière mobilisation au sein des tribus auxquelles ils appartiennent et dont ils assurent la mission d’encadrement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *