Royal Air Maroc se lance sur Copenhague

Royal Air Maroc se lance sur Copenhague

«Dans le cadre du développement de son activité et de son réseau, Royal Air Maroc prépare l’ouverture d’une nouvelle ligne à destination de Copenhague», c’est ce qu’annonce officiellement la compagnie aérienne nationale. Selon un communiqué de la RAM, cette nouvelle ligne sera opérationnelle à compter d’avril prochain à raison de trois fréquences par semaine. «C’est la première fois que la compagnie nationale pénètre ce marché qui est très important pour plusieurs raisons. D’abord pour le fait que ce pays abrite une communauté marocaine et africaine considérable. Et surtout le Danemark est un pays pourvoyeur de touristes», indique-t-on dans le communiqué. En effet, le potentiel du marché danois est important. Tout d’abord, l’aéroport de Copenhague, traitant 23 millions de passagers annuellement, demeure aujourd’hui le hub de la compagnie Scandinavian Airline (SAS). De même, le PNB danois est l’un des PNB par tête d’habitant les plus élevés au monde. Notons que dans  le cadre de préparation d’ouverture de cette ligne, Abderrafie, Zouiten directeur général exécutif de RAM, et Rajae Ghannam, ambassadeur du Maroc au Danemark, ont tenu des séances de travail avec le top management de l’aéroport de Copenhague, le plus important des pays nordiques. «Au cours de cette réunion, les responsables de l’aéroport de Copenhague se sont réjouis de l’arrivée de la compagnie Royal Air Maroc et se sont déclarés prêts à apporter toute l’aide et l’assistance nécessaires pour en assurer la réussite», apprend-on de la RAM. Vient ensuite une seconde rencontre qui a eu lieu dans la résidence de l’ambassadeur, en présence d’une dizaine d’associations de Marocains résidant au Danemark. Au cours de cette rencontre, les parties prenantes  ont fait part de leur très grande satisfaction quant à l’ouverture de cette nouvelle desserte sur Copenhague qui leur permettra de se rendre au pays plus facilement. «Aujourd’hui, ils sont obligés de faire de grands détours par d’autres pays tels les Pays-Bas, l’Allemagne ou la France, avant d’arriver au Maroc», précise-t-on.  
Par ailleurs, le volet tourisme a également constitué une part importante de cette visite. Une  séance  de travail avec les principaux tour-opérateurs a permis de définir les grandes lignes de la coopération commerciale qui sera mise en œuvre afin de promouvoir la destination Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *