Rumsfeld : Coopérer pour éliminer le terrorisme

Rumsfeld : Coopérer pour éliminer le terrorisme

Le secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, a souligné, lundi à Ifrane, que la coopération entre plusieurs pays est le seul moyen de faire face à la menace du terrorisme, ajoutant que le succès des Etats-Unis et de ces pays est largement tributaire de l’énergie qu’ils y consacrent.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience que lui a accordée SM le Roi Mohammed VI à Ifrane, le secrétaire américain à la Défense s’est félicité de la coopération existant entre le Nord et le Sud en matière de lutte contre le terrorisme, indiquant que l’Algérie, la Tunisie et le Maroc sont engagés dans une entreprise positive dictée par "leur préoccupation" face à certains problèmes du monde.
Chacun des pays maghrébins, a poursuivi M. Rumsfeld, a d’ailleurs "reconnu l’importance d’œuvrer ensemble dans le cadre du dialogue entre les pays du Moyen-Orient et de la Méditerranée", rappelant que ces pays prennent part à des exercices avec les Etats-Unis, tel que l’exercice appelé "active endeavour".
Les pays maghrébins coopèrent également avec les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme, a indiqué M. Rumsfeld, soulignant que chacun de ces pays a géré des façon à rendre la probabilité de la menace d’Al Qaïda "très faible".
Le responsable américain a affirmé que dans certaines régions du monde avec des "Etats non-gouvernés", des Etats n’ont pas entrepris les démarches qui ont été engagées par les pays maghrébins qui ont travaillé avec leur peuple, reconnu l’importance non seulement de s’assurer de l’efficacité de la sécurité, mais aussi de celle de promouvoir le progrès politique et économique en associant toutes les composantes de la société de façon à favoriser un environnement à même de juguler le terrorisme. "Je pense que chacun de ces pays (maghrébins) donne l’exemple de pays qui prennent des mesures afin de montrer qu’ils veulent vivre dans la paix et faire face efficacement au problème de l’extrémisme", a affirmé M. Rumsfeld.
Evoquant ses entretiens avec SM le Roi, M. Rumsfeld a indiqué que de nombreuses questions ont été abordées, notamment celles ayant trait aux relations entre les Etats-Unis et le Maroc et à la situation dans la région de l’Afrique du Nord et dans plusieurs autres pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *