S.M. le Roi Mohammed VI regagne le maroc

Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons que SM le Roi Mohammed VI a quitté Beyrouth pour regagner le Royaume, au terme d’une visite au Liban au cours de laquelle le Souverain a participé aux travaux du sommet arabe, tenu les 27 et 28 mars dans la capitale libanaise.
Alors que d’autres chefs d’Etat arabes ont quitté le Liban, SM le Roi a jugé nécessaire de rester dans ce pays frontalier à l’Etat d’Israël, pour soutenir le Président de l’Etat de la Palestine assiégé par les autorités sionistes à Ramallah.
Alors que le Sommet de Beyrouth clots ses travaux par la condamnation unanime de l’exploitation par Israëil de la compagne de lutte contre le terrorisme, dans le but de poursuivre son terrorisme contre le peuple palestinien, son autorité et son président, l’Etat sioniste a multiplié ses agressions et resserré de plus en plus l’étau autour du président Arafat. Bien entendu, devant l’impasse de la crise, SM le roi a jugé nécessaire de modifier son Programme en fonction des exigences des nouvelles donnes de la conjoncture. Dans un geste sans précédent, le Souverain a montré au monde entier la détermination du Maroc à soutenir la cause du peuple palestinien , une cause hissée au rang de question nationale. En sa qualité de président du Comité Al-Qods, il a entrepris d’intenses activités diplomatiques à la suite de l’aggravation de la situation dans les territoires palestiniens.
Après un entretien téléphonique avec le président Yasser Arafat, il a rendu public un communiqué condamnant l’invasion israélienne des territoires palestiniens et mis en garde contre une explosion généralisée dans la région. En outre, il a adressé des messages aux chefs des Etats membres permanents du Conseil de sécurité, au secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan et au président en exercice de l’Union européenne, José Maria Aznar. Dans le même ordre, il a eu des entretiens avec le président libanais, le général Emile Lahoud, président en exercice du Sommet arabe, et dans une première, dans le monde arabe, avec le premier ministre israélien, Ariel Sharon lors duquel le souverain l’appelant à «mettre fin immédiatement aux opérations militaires dans les territoires palestiniens, à lever le blocus imposé au président Arafat et à garantir l’intégrité physique du Président palestinien». Une partie de son devoir accompli, SM Mohammed VI regagne son royaume pour continuer son combat aux côtés de son peuple, pour la consolidation de la démocratie, la défense de l’intégrité territoriale du Maroc et le triomphe des causes justes et des idéaux de liberté et de justice partout dans le monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *