Sahara : Les USA veulent une autonomie sous souveraineté marocaine

Sahara : Les USA veulent une autonomie sous souveraineté marocaine

Le Maroc se félicite de l’attitude des Etats-Unis

Ces développements arrivent à un moment où le Conseil de sécurité vient d’adopter à l’unanimité de ses membres une nouvelle résolution au sujet du Sahara. La résolution 2351 a ainsi conforté l’initiative marocaine d’autonomie.

La proposition d’autonomie marocaine pour les provinces du Sud a reçu un soutien de taille. Le Congrès américain a demandé au secrétaire d’Etat de «poursuivre un règlement négocié de ce différend, conformément à la politique des Etats-Unis de soutenir une solution basée sur une formule d’autonomie sous souveraineté marocaine». Ce n’est pas tout. Les dispositions favorables au Maroc viennent d’être validées dans le cadre de la loi budgétaire de l’exercice 2017 des Etats-Unis d’Amérique. Ladite loi prévoit que les fonds destinés au Maroc soient également utilisables au Sahara marocain. Le Royaume du Maroc par le biais d’un communiqué du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale s’est félicité de ces dispositions relatives au Sahara marocain contenues dans la loi budgétaire de l’exercice 2017 des Etats-Unis d’Amérique. Adoptée par le Congrès, cette loi vient d’être promulguée vendredi par le président Donald Trump.

En outre, dans ce texte, l’Administration américaine est encouragée «à soutenir les investissements du secteur privé» dans les provinces du Sud, souligne le ministère. Par ailleurs, la loi adoptée par le Congrès et promulguée par le président américain demande au secrétaire d’Etat de présenter un rapport, sous 45 jours, «décrivant les dispositions prises pour renforcer le contrôle de la livraison de l’assistance humanitaire aux réfugiés en Afrique du Nord», dans une référence à peine voilée à la population des camps de Tindouf en Algérie. Ces développements arrivent à un moment où le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies vient d’adopter à l’unanimité de ses membres une nouvelle résolution au sujet du Sahara.

La résolution 2351 a ainsi conforté l’initiative marocaine d’autonomie, présentée par le Royaume en 2007. L’initiative marocaine a été d’ailleurs saluée par de nombreux pays dans différents continents, notamment les USA ainsi que la France. Tout porte à croire que le dossier du Sahara va prendre une nouvelle dynamique avec l’arrivée d’un nouveau secrétaire général pour l’organisation des Nations Unies en la personne du Portugais Antonio Giterres. Dans ce sens, la nomination d’un nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara est très attendue. Après la démission de Christopher Ross, son successeur aura la tâche de relancer les négociations pour trouver une solution à ce dossier qui dure depuis plus de quatre décennies. Alors que le Maroc continue de recueillir le soutien de nombreux pays à travers le monde, les séparatistes sont en difficulté. La dernière résolution adoptée par le Conseil de sécurité a poussé le polisario à se retirer de la zone tampon de Guergarate. La présence d’éléments de la milice des séparatistes mettait l’accord de cessez-le-feu de 1991 à très rude épreuve. Aujourd’hui, le soutien réitéré de l’Administration américaine à la proposition d’autonomie montre que les séparatistes sont plus que jamais au bout du gouffre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *