Sahara : pour une mobilisation générale

Des acteurs politiques et associatifs ont été unanimes à souligner, lundi 17 octobre à Rabat, que la question nationale connaît de nouveaux développements qualitatifs et exige, aujourd’hui plus que jamais, la mobilisation générale suivant une nouvelle approche qui tienne compte de la cohésion populaire et de la foi inébranlable en le destin commun de la oumma.
Réunis dans le cadre d’une table ronde sous le thème "Le processus de l’intégrité territoriale", les participants à cette rencontre ont mis l’accent sur la mission qui échoit aux formations politiques, au tissu associatif et aux milieux intellectuels dans la défense des questions décisives du pays à travers des initiatives qui, destinées à cultiver le sens du patriotisme, permettraient de mettre à nu les manœuvres ourdies par les ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc.
Ils ont souligné l’impératif d’immuniser le front intérieur, particulièrement dans les provinces du sud, à la faveur de la conjugaison des efforts de tous les acteurs politiques et associatifs et le renforcement de la coordination pour conforter les bases d’une société solidaire et unie par la communauté du destin.
A ce propos, ils ont plaidé pour le renforcement des liens de contact et de communication avec les citoyens des provinces du sud en optant pour un discours de proximité qui tire sa terminologie de la réalité du terrain et tient compte de l’histoire et des spécificités socioculturelles de ces régions.
Faisant observer que l’initiative de la caravane "Retrouvailles" intervient à un moment où le Maroc réalise de nombreux acquis, ils ont appelé à l’intensification de l’action diplomatique avec ses pendants officiel et populaire dans les forums internationaux en vue de dévoiler les thèses colportées par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume.
Ils ont mis en exergue l’importance de la caravane "Retrouvailles" dans la mesure où cette initiative consacre la politique de proximité en jetant des ponts de contact entre les partis politiques et la société civile pour œuvrer de concert à l’encadrement politique des citoyens et à la diffusion des valeurs de la citoyenneté.
Les intervenants ont également évoqué les réalisations accomplies par le Maroc en matière de consécration des libertés publiques, des droits de l’Homme et de la démocratie, en particulier la création de l’Instance équité et réconciliation qui constitue, selon eux, un témoignage éloquent de la volonté du Maroc de tourner la page du passé et d’aller de l’avant sur la voie de l’édification de l’Etat de droit.
Initiée sous le thème "un peuple uni et un destin commun", la caravane "Retrouvailles" prévoit un voyage organisé, du 20 octobre au 2 novembre, au profit de familles issues des 16 régions du Royaume qui devront être les hôtes d’autres familles des provinces du sud.
La caravane, qui démarrera du nord, de l’est et de l’ouest du pays vers les régions du sud, sera ponctuée d’activités politiques, culturelles et artistiques, en plus de conférences relatives au dossier du Sahara marocain et aux réalisations accomplies dans les provinces du sud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *