Sahara : Une diplomatie agissante

Sahara : Une diplomatie agissante

Le leadership visionnaire de SM le Roi consacre la prééminence du plan d’autonomie

C’est grâce à une diplomatie offensive que le Maroc a pu renforcer encore plus sa position au sujet du Sahara marocain. En face, les ennemis de l’intégrité territoriale cumulent les échecs. Il faut dire que le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI inspirant la diplomatie marocaine a consacré la prééminence du plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine. Concrètement, l’offensive de la diplomatie marocaine tous azimuts s’est traduite par la participation à de nombreux événements sur la scène internationale pour contrecarrer les thèses infondées des séparatistes.

C’est ainsi que pour la première fois, deux élus du Sahara marocain, Mhamed Abba, vice-président de la région Laâyoune-Sakia Al Hamra, et Ghalla Bahiya, vice-présidente de la région Dakhla-Oued Eddahab, ont pris part au séminaire régional du C24, tenu dernièrement à Saint George à Grenade. L’intervention de Mhamed Abba sur la question du Sahara est désormais dûment consignée dans le programme de travail du séminaire. Ce document officiel a été adopté par consensus par l’ensemble des participants à la séance d’ouverture de ce conclave. Forte d’une double légitimité historique et sur le terrain, la diplomatie marocaine a exposé l’historique du recouvrement par le Maroc de ses provinces du Sud et souligné les fondamentaux de la solution du différend régional sur le Sahara marocain, qui ont été réaffirmés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans le discours royal du 6 novembre 2017 célébrant le 42ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

Il faut dire que le Maroc est conforté dans sa position grâce notamment à la dynamique vertueuse qui a vu les provinces du Sud s’engager sur la voie du progrès et du développement, dans le cadre d’une approche éminemment citoyenne permettant aux populations de s’approprier leur destin et d’être partie agissante dans la définition des orientations stratégiques du Royaume. Cette marche vers le progrès et le développement confère une plus grande crédibilité au plan marocain d’autonomie dans les provinces du sud et lui assure une adhésion à l’international, témoignage éloquent de la justesse de la posture marocaine, comme cela a été réitéré par les Etats-Unis devant les membres du Conseil de sécurité.

En partenaire écouté et respecté dans le concert des nations, le Maroc propose le chemin de la modération et de la retenue en mettant sur la table un plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, que les puissances mondiales et les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité qualifient de sérieux, crédible et réaliste.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *