Saisie d’un navire transportant du phosphate marocain : L’action infondée intentée par le ‘’polisario’’ rejetée par la cour maritime du Panama

Saisie d’un navire transportant du phosphate marocain : L’action infondée intentée par le ‘’polisario’’ rejetée par la cour maritime du Panama

L’action infondée intentée par ‘’le front polisario’’ contre le propriétaire du navire Ultra Innovation transportant une cargaison de phosphate marocain en provenance de Phosboucraa, a été rejetée mercredi par la cour maritime du Panama, apprend-on auprès de l’OCP.

‘’La cour maritime du Panama vient de rendre son jugement au sujet de la tentative de saisie du navire Ultra Innovation transportant une cargaison de phosphate marocain en provenance de Phosboucraa’’, indique jeudi l’OCP dans un communiqué, ajoutant que ‘’l’action infondée intentée par le front polisario contre le propriétaire du navire a été rejetée par cette Cour’’.

‘’La Cour panaméenne déclare qu’une cour nationale n’est pas la juridiction compétente pour se prononcer au sujet d’une affaire politique internationale’’, indique la même source, ajoutant que ‘’le jugement de la cour révèle par ailleurs qu’il n’y a aucune preuve démontrant que la cargaison appartient aux requérants’’.

‘’En décidant qu’une cour nationale n’est pas le lieu approprié pour considérer des allégations sans fondement et purement politiques, la cour panaméenne met en échec les tentatives du front polisario de nuire au développement économique et social important de la région et de contourner le processus politique présentement en cours sous l’égide du Conseil de Sécurité des Nations Unies’’, souligne OCP.

Concernant la tentative similaire en Afrique du Sud, ‘’le tribunal vient, aujourd’hui même, de reporter sa décision au 15 juin 2017. Nous restons confiants que les fondements juridiques et les faits nous sont favorables’’, affirme OCP.

‘’Phosboucraa poursuit son rôle en tant qu’acteur responsable engagé à servir ses clients tout en renforçant le développement socioéconomique de la Région’’, conclut la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *