Salé : 6 ans de prison ferme à l’encontre de l’un des sept mineurs évadés

Salé : 6 ans de prison ferme à l’encontre de l’un des sept mineurs évadés

La Chambre criminelle de premier degré de la Cour d’Appel à Salé a condamné, lundi, à une peine de 6 ans de prison ferme l’un des 7 mineurs s’étant évadés du Centre de réforme et de rééducation de Salé le 26 février dernier, reconnu coupable de « enlèvement et séquestration ».

Vendredi, le tribunal a prononcé des peines de 5 ans de prison ferme à l’encontre du cerveau de l’opération d’évasion et de 8 mois de prison ferme assortie d’une amende de 500 DH contre un autre prévenu poursuivi pour recel d’objet provenant d’un crime.

Les prévenus ont été poursuivis pour « évasion d’un lieu de détention, enlèvement, séquestration et coups et blessures à l’arme blanche à l’encontre des fonctionnaires ».

Le tribunal a, par ailleurs, reporté à jeudi l’examen du dossier des cinq autres accusés.

Les 7 mineurs avait réussi à s’évader le 26 février du Centre de réforme et de rééducation de Salé, avant d’être interpellés par les éléments de la police de Rabat et de Salé et de la Gendarmerie royale de Bouknadel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *