Salon international de l’agriculture: Des coopératives agricoles en force à Paris

Salon international de l’agriculture: Des coopératives agricoles en force à Paris

L’ADA signe une 5ème participation au Salon international de l’agriculture

Trente exposants des produits du terroir composés de 80% de coopératives agricoles et 20% du secteur privé représenteront le Royaume du 25 février au 5 mars à la 54ème édition du Salon international de l’agriculture de Paris (SIAP). Ce rendez-vous mondial de l’agroalimentaire demeure une belle opportunité pour offrir aux visiteurs durant 9 jours une palette de 200 produits du terroir à haute valeur marchande tels les produits labélisés AOP et IGP. Ainsi la sélection des coopératives, dont 90% y participent pour la première fois, s’est faite selon des critères d’excellence et de bonne gouvernance, à savoir la qualité du produit, du packaging et de la détention des agréments de l’ONSSA et l’EACCE, de manière à démontrer le saut qualitatif qu’ont réussi à faire les produits du terroir au fil des dernières années. Au fait, cette présence constante à ce salon traduit la ferme volonté du ministère de l’agriculture et de la pêche maritime à développer et à promouvoir les produits du terroir marocains qui font partie intégrante de l’agriculture solidaire à laquelle le Plan Maroc Vert a dédié tout un pilier.

Selon Mohammed El Guerrouj, directeur général de l’Agence pour le développement agricole (ADA), par cette participation à la 54ème édition du SIAP, l’Agence ambitionne de capitaliser sur les acquis des précédentes éditions pour booster davantage l’exportation des produits du terroir en trouvant de nouveaux débouchés pour ce secteur. M. El Guerrouj a indiqué que «ce salon est non seulement une occasion pour développer la notoriété des produits du terroir mais aussi une opportunité pour nouer des contacts d’affaires et prospecter de nouveaux marchés ainsi que de consolider une bonne image du produit marocain auprès des consommateurs français et internationaux». En effet, grâce à l’appui de l’ADA qui programme 300 rencontres B2B lors de ce salon, des rencontres ont porté leurs fruits en matière de rentabilité lors des précédentes éditions et se sont soldées par la signature de plusieurs contrats entre les exposants et de grandes centrales d’achat de la place.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *