Samuel Kaplan trace le bilan de sa mission au Maroc

Samuel Kaplan trace le bilan  de sa mission au Maroc

Le séjour diplomatique au Maroc de Samuel Kaplan se compte sur les bouts des doigts. A quelques jours de la fin de sa mission, l’ambassadeur des États-Unis a décidé de tracer une rétrospective de son passage au Royaume. Quatre ans se sont donc écoulés au profit des relations bilatérales entre le Maroc et les États-unis. L’ambassadeur américain a qualifié donc ces rapports de solides et exemplaires. Un partenariat renforcé par l’accord de libre-échange (ALE) mis en vigueur depuis 2006. Samuel Kaplan a dans ce sens salué les efforts des deux pays en vue de consolider les relations économiques, et a toutefois appelé à booster ses échanges en œuvrant pour davantage d’investissements bilatéraux. Le volet politique a été à l’ordre du jour de la rencontre du diplomate américain avec la presse marocaine, tenue jeudi a Casablanca. Le dossier du Sahara s’est inscrit en priorité. M.Kaplan a donc réitéré le soutien de son pays au plan marocain d’autonomie des provinces du Sud. L’ambassadeur a qualifié cette initiative de sérieuse, crédible et réaliste. Rappelons que le diplomate américain a loué les efforts du Maroc en vue d’élargir les libertés individuelles et d’assurer un meilleur développement socio-économique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *