Sebta : 30 migrants découverts dans des manèges

Sebta : 30 migrants découverts  dans des manèges

Une trentaine de migrants marocains et algériens dont dix mineurs ont été découverts mardi par la police espagnole.

Ils étaient cachés dans les manèges d’une fête foraine qui devait ensuite quitter le préside occupé de Sebta pour gagner l’Europe. Les agents ont utilisé des détecteurs de battements de cœur et des chiens pour découvrir les migrants qui s’étaient cachés dans de nombreux recoins – dont les auto-tamponneuses et le «train fantôme» – alors que des véhicules, destinés à transporter ces manèges, attendaient d’embarquer sur un ferry à destination de l’Espagne, a indiqué la Garde civile.

Cette fête foraine a lieu chaque année à Sebta lors de la fête de la sainte patronne de la ville, «la vierge d’Afrique». Une fois la fête finie, 350 véhicules quittent progressivement la ville par la mer. Des centaines de personnes tentent fréquemment de forcer ou d’escalader les hautes clôtures frontalières des présides occupés de Sebta et Melillia. Lundi avant l’aube, 187 migrants avaient réussi à entrer par surprise à Sebta en courant à toute vitesse pour passer le poste-frontière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *