«Semaine de la régulation» à Mexico : Jamal Eddine Naji plaide pour «un humanisme numérique»

«Semaine de la régulation» à Mexico : Jamal Eddine Naji plaide pour «un humanisme numérique»

La Haute Autorité de la communication audiovisuelle (Haca) vient de prendre part, à Mexico, à la «semaine de la régulation» organisée par l’«International Institute of Communications».

Ce forum était l’occasion pour Jamal Eddine Naji, directeur général de la Haca, et Mahdi Aroussi El Idrissi, directeur du département juridique de la Haca, de débattre de plusieurs points. Lors de cet événement, M. Naji a choisi un «humanisme numérique» en gestation comme notion centrale dans son intervention, en partant de la question posée par la note introductive de ce conclave : Faut-il réguler ou déréguler ?

«M. Naji a illustré sa conviction en la nécessité de s’inspirer d’un «humanisme numérique universel», par le cas du Maroc, pays des plus connectés en Afrique et à l’expérience de régulation bien avancée sur le continent et qu’anime, dans ses modèles, applications et recherches un esprit d’anticipation sur le futur de ce monde numérique post-moderne», précise la Haca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *