Signature à Rabat d’une convention sur le renforcement de la sécurité routière

Signature à Rabat d’une convention sur le renforcement de la sécurité routière

Une convention de partenariat dans le domaine de la sécurité routière a été signée, vendredi à Rabat, entre le ministère de l’Equipement et du Transport, le Comité national de prévention des accidents de la circulation et le groupe Renault-Maroc.
Cette convention a pour objectifs organiser des actions de formation, de sensibilisation et de communication, particulièrement en milieu scolaire, développer des synergies sur les questions relatives à la sécurité routière auprès des professionnels du transport et renforcer la coopération en matière d’expertise, de veille technologique et d’échanges d’informations dans le domaine de la sécurité routière.
Dans une allocution de circonstance, le ministre de l’Equipement et du Transport, Aziz Rebbah, a salué la signature de cette convention avec le groupe Renault, « un partenaire stratégique du Royaume et une entreprise citoyenne », formant l’espoir que d’autres partenaires dans le domaine de la prévention routière et du transport suivront l’exemple de cette convention.
Le ministre de l’Equipement et du Transport a fait part de la détermination de son département à lutter contre l’hécatombe des routes. « Nous allons user de tous les moyens, tous les outils et tous les mécanismes pour pouvoir réduire les dégâts causés sur les routes » a-t-il affirmé, ajoutant que le coût socioéconomiques du manque de sécurité routière (perte de vies humaines et conditions compliquées de la réhabilitation des victimes), sont de l’ordre de près de 12 MMDH.
Une telle situation exige la mobilisation générale de l’ensemble des acteurs de la société civile, a-t-il préconisé.
M. Rebbah a, par ailleurs, annoncé ailleurs, que son département planche sur la mise en place d’une instance de régulation de la sécurité du transport, qui s’inspirera des expériences internationales en terme de prévention routière. une telle instance pourra fournir des données et des recommandations à même d’orienter les efforts vers une sensibilisation plus efficace sur la sécurité routière, a-t-il dit.
Le directeur des opérations de la région Euromed-Afrique dans le groupe Renault, Jean Christophe Kugler, s’est félicité, pour sa part, du renforcement du partenariat « excellent » avec le Royaume, illustrée par la signature de cette convention de partenariat, tout en assurant que le groupe Renault livrera au Maroc toute son expertise acquise au niveau international dans le domaine de la sécurité routière.
Il a rappelé, en outre, que le groupe Renault a lancé en 2000 l’opération  » Sécurité pour tous » qui a permis de sensibiliser près de 12 millions de jeunes à la sécurité routière dans 36 pays, ajoutant qu’au Maroc, le groupe Français a lancé depuis 2005 un dispositif en milieu scolaire qui a permis pour l’année scolaire 2011-2012 de toucher 20.000 élèves de 9 à 11 ans dans 150 écoles réparties sur 11 villes du Royaume.
Cette convention de partenariat entre l’Etat et le groupe Renault se décline en deux axes d’intervention. Le premier porte sur la sensibilisation et la communication aussi bien au niveau scolaire qu’au milieu professionnel, en plus d’assurer une communication conjointe avec les médias.
Le deuxième axe d’intervention porte, quant à lui, sur la recherche et la veille technologique, en vertu duquel les parties signataires s’engagent à dispenser l’encadrement et la formation des formateurs dans le milieu professionnel ainsi que l’échange d’expertise liée à la sécurité routière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *