SM le Roi à New York

SM le Roi à New York

Ayant quitté Fès hier lundi, SM le Roi Mohammed VI s’est dirigé à New York où le Souverain prendra part aux travaux de la 59ème session de l’Assemblée générale des Nations unies où le Maroc marque une solidarité agissante et un engagement sans faille en faveur des causes justes. Solidarité et engagement sont en effet les maîtres-mots qui président à la position constante du Maroc aux Nations unies depuis les premières années de l’indépendance, voire du temps où le Royaume était sous le joug du protectorat.
Cette constance ne s’est jamais démentie depuis l’appel du père de la nation, feu SM Mohammed V en faveur d’actions concrètes de la communauté internationale pour hâter la décolonisation des pays du Maghreb et d’Afrique notamment, et pour faire triompher les valeurs de paix, de coexistence, de tolérance et de solidarité entre les nations. L’aura du Royaume et la place de choix qu’il a acquise dans le concert des Nations, grâce à un engagement de tous les instants et aux sacrifices librement consentis, ont porté le Royaume à la tête du groupe des 77 plus la Chine, en janvier 2003. Au nom de ce groupe, SM le Roi Mohammed VI, qui prendra part aux travaux de la 59ème session de l’Assemblée générale de l’ONU, avait affirmé lors la précédente session de cette assemblée, que l’action internationale du Royaume s’est de tout temps imprégnée des idéaux qui ont inspiré les pères fondateurs de l’ONU, à savoir la préservation de la dignité humaine, de l’égalité des droits et des obligations entre les Hommes et les Etats, petits et grands, dans le cadre de la légalité internationale, de la liberté et de la solidarité. Loin de se cantonner dans les discours creux et vaseux sans lendemain, le Maroc joint l’acte à la parole et annonce l’annulation de la dette des pays africains les moins avancés ainsi que l’ouverture de son marché devant des produits de ces pays.
Ces actions concrètes et beaucoup d’autres ainsi que la récente tournée du Souverain en Afrique sont venues confirmer les valeurs ancestrales de solidarité agissante et d’ouverture qui sont celles du Royaume, même dans les moments difficiles.Par la voix de ses hauts responsables, mais aussi celle de la société civile, le Maroc a toujours fait part de sa disponibilité à déployer tous les efforts pour le renforcement de la coopération avec les pays africains dans tous les domaines. Partant, le Maroc n’a cessé de plaider en faveur de la mobilisation des ressources nationales des pays en voie de développement afin d’assurer la croissance économique et le développement social de ces pays, l’augmentation de l’aide publique au développement (actuellement de seulement 0,3% du PIB des pays développés) ainsi que la réduction de la dette des PVD, voire son annulation pour les pays les moins avancés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *