SM le Roi aux Marocains de Tindouf : «Je récuse cette situation inhumaine qui vous est imposée»

SM le Roi aux Marocains de Tindouf : «Je récuse cette situation inhumaine qui vous est imposée»

Pour le quarantième anniversaire de la Marche Verte, Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est adressé aux Marocains, tous les Marocains où qu’ils soient, dans un discours historique.

Le discours royal, toujours selon un ton franc et ferme, a dépeint la situation actuelle en s’adressant à travers un style direct aux femmes, hommes et enfants pris en otage dans les camps de Lahmada. Le temps est venu pour que cette population prenne son sort entre ses mains. «Je tiens à poser aux habitants des camps de Tindouf cette question : Etes-vous satisfaits des conditions dramatiques dans lesquelles vous vivez ?

Les mères acceptent-elles le désespoir et la frustration de leurs enfants qui buttent sur un horizon bouché ?», s’est interrogé le Souverain. «Je récuse cette situation inhumaine qui vous est imposée. Mais si vous vous en accommodez, n’en faites le reproche qu’à vous-mêmes en voyant le Maroc assurer le développement de ses provinces du Sud et créer pour leurs habitants les conditions d’une vie digne et libre», a poursuivi Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Si la population de Tindouf vit dans des conditions intenables, c’est à cause de la responsabilité directe de l’Algérie. «Pourquoi l’Algérie n’a rien fait pour améliorer les conditions de vie des habitants des camps de Tindouf estimés tout au plus à 40 mille individus, soit l’équivalent de la population d’un quartier de taille moyenne dans la capitale Alger ?

Cela veut dire qu’en quarante ans, elle n’a pas pu ou n’a pas voulu doter ces populations de quelque 6.000 logements pour préserver leur dignité, soit une moyenne annuelle de 150 unités de logement. Pourquoi l’Algérie, qui a dépensé des milliards dans sa croisade militaire et diplomatique contre le Maroc, accepte-t-elle de laisser la population de Tindouf vivre cette situation dramatique et inhumaine ?

L’Histoire jugera ceux qui ont réduit les enfants libres et dignes du Sahara à l’état de quémandeurs d’aides humanitaires», a affirmé le Souverain. Mais le malheur des Sahraouis séquestrés à Tindouf fait bien le bonheur d’une poignée de «seigneurs de guerre». Des personnes qui n’hésitent pas à bafouer la dignité des Marocains retenus à Lahmada pour quémander quelques dollars de plus.

«Les populations de Tindouf, en Algérie, continuent à endurer les affres de la pauvreté, de la désolation et de la privation et à pâtir de la violation systématique de leurs droits fondamentaux. Ceci incite à s’interroger légitimement : – Où sont passées les centaines de millions d’euros accordées sous forme d’aides humanitaires, lesquelles dépassent les 60 millions d’euros par an, sans compter les milliards affectés à l’armement et au soutien de la machine de propagande et de répression utilisée par les séparatistes ?

– Comment expliquer la richesse insolente des leaders du séparatisme, qui possèdent des biens immobiliers et disposent de comptes et de fonds en banque, en Europe et en Amérique latine ?»  s’est encore demandé le Souverain. C’est pour cette raison que les Marocains de Tindouf doivent se mobiliser afin de mettre un terme à une situation terrible qui n’a que trop duré.

C’est d’autant plus pressant que les provinces du Sud du Royaume où des centaines de milliers de Sahraouis vivent pleinement leur marocanité offrent un avenir plus prometteur, notamment après la mise en œuvre du modèle de développement des provinces du Sud. «Nous tenons à ce que les fils de nos provinces du Sud disposent des moyens nécessaires pour gérer leurs propres affaires et montrer leur capacité à assurer le développement de la région. En effet, les Sahraouis sont connus pour être depuis toujours des hommes de commerce et de savoir, vivant de leur labeur, dignes et fiers, n’attendant l’aide de personne, si pénibles que soient les circonstances», a dit Sa Majesté le Roi.

Ainsi, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour le Sahara marocain. Les Sahraouis, tous les Sahraouis, sont aujourd’hui invités à y prendre part.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *