SM le Roi lance les travaux de construction du nouveau port de Safi

SM le Roi lance les travaux de construction du nouveau port de Safi

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, vendredi, au lancement des travaux de construction du nouveau port de Safi, un projet stratégique qui vient renforcer les infrastructures dédiées au transport maritime national.
Ce projet d’envergure, qui sera réalisé en trois phases, s’inscrit dans le cadre de la stratégie portuaire nationale à l’horizon 2030 qui s’assigne pour objectifs la valorisation des avantages comparatifs du Maroc, le renforcement de l’attractivité économique du Royaume, la conquête d’une part du marché du commerce international maritime entre le bassin méditerranéen, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, et la création de ports performants, moteurs du développement régional et acteurs incontournables dans le positionnement du Maroc comme plateforme logistique.
Situé à 15 km au sud de Safi, le futur port, dont la première phase mobilise des investissements de l’ordre de 4 milliards de dirhams, tend à accompagner le secteur énergétique et l’industrie chimique de la région et à contribuer au développement du transport des grands vrac liés à l’énergie et à l’industrie minérale.
Il répondra également aux besoins d’approvisionnement en charbon de la nouvelle centrale thermique de l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE), tant dans sa première que dans sa deuxième phase, comme il offrira une capacité portuaire importante et extensible pour couvrir les besoins futurs en trafic d’import et d’export du Groupe OCP et d’autres trafics dans une troisième phase.
En effet, la première phase de ce nouveau port, qui sera fin prête en août 2017, répondra aux besoins de la nouvelle centrale thermique de l’ONEE, estimés à 3,5 millions de tonnes de charbon par an.
Ce projet phare confortera aussi la dynamique de développement économique de la région et donnera un nouvel élan à la requalification urbaine de la ville de Safi par la reconversion du port de Safi-Ville en un port de commerce et de croisière.
Pour un développement durable de la région, plusieurs mesures sont mises en oeuvre pour atténuer et compenser les impacts négatifs liés à la construction et à l’exploitation du futur port de Safi et ce, pour permettre d’insérer l’ouvrage dans son environnement immédiat. On citera la création d’une nouvelle plage adossée au nord du nouveau port, ce qui constituera un espace de loisirs pour les surfeurs et protègera la falaise mitoyenne.
En outre, le déplacement des activités de trafic des phosphates et dérivés vers le nouveau port – dans sa deuxième phase – contribuera à l’amélioration du cadre environnemental, sécuritaire et sanitaire de la ville de Safi.
Le projet du port de Safi s’accompagne, en outre, d’aménagements structurants pour la ville et les régions mitoyennes, notamment la région de Marrakech qui disposera désormais d’une importante ouverture maritime.
Véritable accélérateur pour le lancement de multiples projets au niveau de la région, ce nouveau projet devra générer plus de 750 emplois directs durant la phase de construction et plus de 180 lors de la phase d’exploitation. Il devra ériger la ville de Safi, chef-lieu de la région de Doukkala Abda, en un pôle majeur de développement économique et social, susceptible d’avoir un effet d’entrainement sur d’autres collectivités de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *