Sofiprotéol veut développer une nouvelle filière agroalimentaire au Maroc

Le groupe français Sofiprotéol, devenu vendredi dernier actionnaire majoritaire du leader marocain de l’huile alimentaire, Lesieur Cristal, après le rachat de 41% de son capital à la Société nationale d’investissement (SNI), ambitionne de développer une nouvelle filière agroalimentaire au Maroc qui va de «la semence à l’assiette» du consommateur, a annoncé son directeur général, Philippe Tillous-Borde.
«Nous avons une stratégie de filière dans le souci de valoriser la production agricole, servant de base pour les huiles alimentaires, de la semence jusqu’au consommateur», a-t-il indiqué, dans un entretien à la MAP. Tillous-Borde a indiqué que son groupe, établissement financier de valorisation des produits oléoprotéagineux qui possède déjà Lesieur, leader français des huiles alimentaires, compte présenter au gouvernement marocain son projet de devenir un «agrégateur» pour le développement d’une «production de colza et de tournesol associée à des céréales», dans le cadre du cadre du Plan Vert.
«Lesieur Cristal qui couvre une part importante du marché marocain des huiles et du savon, peut bien permettre de valoriser le secteur d’autant plus que la société dispose d’une structure bien organisée et a la capacité de développer une nouvelle filière agroalimentaire», a-t-il assuré.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *