Souss-Massa Initiative passe à la vitesse supérieure

Souss-Massa Initiative passe à la vitesse supérieure

Pour atteindre 200 entreprises créées annuellement, le Conseil régional du Souss-Massa octroiera une enveloppe budgétaire de 10 MDH à Souss-Massa Initiative (SMI). Signée récemment à Tiznit par Brahim Hafidi, président du Conseil régional du Souss-Massa, et Mohamed El Mouden, président de l’Association Initiative Souss-Massa, en marge de la journée d’étude sur l’investissement, cette nouvelle convention définit le cadre de partenariat entre les deux parties pour encourager et appuyer la création d’entreprises au niveau de la région Souss-Massa. Ainsi et pour concrétiser ces objectifs, le Conseil régional apportera un soutien financier de 10 MDH à SMI , pour que cette dernière puisse être une véritable locomotive supplémentaire pour booster la création des entreprises, en accordant des prêts d’honneur aux porteurs de projets dans plusieurs domaines, en l’occurrence l’industrie alimentaire, la pêche, l’artisanat, l’économie verte, le commerce de proximité, l’entrepreneuriat culturel, l’industrie cinématographique et médiatique, le tourisme durable et rural, ainsi que le secteur audiovisuel. Cette nouvelle convention permettra d’accorder une attention particulière au monde rural pour encourager la création des entreprises au niveau rural.

Depuis sa création et jusqu’à fin 2018, sur 579 dossiers traités, plus de 406 prêts ont été approuvés et débloqués par la SMI, avec un montant total de 23,22 MDH, alors que l’investissement global de ces projets dépasse les 72,6 MDH, et qui ont permis la création de 1.378 postes d’emploi. Notons que la SMI a conçu pour les jeunes de la région porteurs de projets un prêt d’honneur sans intérêts et sans garantie personnelle et qui peut contribuer jusqu’à 70% du coût de l’investissement physique, ainsi qu’un accompagnement technique à la réalisation des projets et des modules de formation. Les prêts d’honneur peuvent être donnés aux personnes désireuses de créer une entreprise individuelle «personne physique», mais aussi aux personnes désireuses de créer une société «personne morale». Dans ce dernier cas de figure, le prêt est octroyé à la personne et non à la société. Pour bénéficier de ces prêts, des journées d’information sont organisées au sein de la Chambre de commerce, d’industrie et de services Souss-Massa, ou à l’initiative de l’Anapec se trouvant dans les provinces de la région.

Les candidats peuvent s’inscrire directement auprès du siège de la SMI ou auprès des agences de l’Anapec pour passer des entretiens individuels. Une première présélection des dossiers de demande de prêt est effectuée par les conseillers sur la base des dossiers présentés. Les candidats présélectionnés sont convoqués par la suite pour des entretiens plus approfondis avec les conseillers de la SMI. Ces entretiens débouchent sur les projets sélectionnés, qui feront l’objet d’accompagnement par les conseillers de la SMI et ses partenaires jusqu’au passage devant le comité d’agrément qui décidera de l’octroi ou non du prêt d’honneur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *