Standard and Poor’s maintient la note du Maroc après les élections

L’agence de notation financière Standard & Poor’s a maintenu, mercredi, la note du Maroc à BBB- ainsi que sa perspective stable après les élections législatives du vendredi 25 novembre qui ont marqué la victoire du Parti de la justice et du développement. L’agence indique dans son communiqué que la composition du nouveau gouvernement n’est pas un facteur qu’elle prend en compte mais qu’elle s’attachera dans les mois qui viennent à suivre les mesures du nouvel exécutif pour soutenir la stabilité macroéconomique et la consolidation budgétaire du pays. Rappelons que la répartition définitive de l’ensemble des sièges de la Chambre des représentants au nombre de 395 fait ressortir le Parti de la justice et du développement (PJD) en tête avec 107 sièges loin devant le parti de l’Istiqlal avec 60 sièges, le Rassemblement national des indépendants (RNI) avec 52 sièges, le Parti authenticité et modernité (PAM) avec 47 sièges et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) avec 39 sièges.
Le Mouvement populaire arrive en sixième place avec 32 sièges loin de l’Union constitutionnelle (UC) avec 23 sièges et Parti du progrès et du socialisme (PPS) avec 18 sièges.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *