Tahar Ben Jelloun parle «Printemps arabe» à Lisbonne

Tahar Ben Jelloun parle  «Printemps arabe» à Lisbonne

L’écrivain marocain Tahar Benjelloun a mis en exergue la singularité du Maroc dans un contexte régional qui a été marqué par des mouvements contestataires, saluant les réformes démocratiques engagées par SM le Roi Mohammed VI. «SM le Roi Mohammed VI a anticipé les attentes du peuple marocain en annonçant une profonde réforme constitutionnelle dans son discours du 9 mars 2011», a indiqué Tahar Ben Jelloun, lors d’une conférence sur le Printemps arabe organisée, samedi soir, à Lisbonne par la Fondation «Calouste Gulbenkian» dans le cadre de son programme «Next Future».
L’écrivain marocain a, à ce propos, rappelé l’adoption massive de la nouvelle Constitution et l’organisation d’élections législatives ayant conduit à la formation d’un gouvernement de coalition dirigé par le Parti de la justice et du développement (PJD). Tahar Ben Jelloun, qui a également évoqué les mutations en cours dans le monde arabe, a dit préférer utiliser le terme «Intifada» à celui de Printemps arabe, expliquant que cette Intifada n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *