Tanger : le nouveau port de pêche fin prêt pour juin 2014

Tanger : le nouveau port de pêche fin prêt pour juin 2014

Le chantier du nouveau port de pêche avance conformément au planning préétabli. S’inscrivant dans le cadre du mégaprojet de la reconversion de l’ancienne zone portuaire Tanger-ville en plate-forme de plaisance et de croisière, les travaux d’infrastructure de base relatifs à la réalisation de ce nouveau port de pêche ont atteint à fin septembre 65%. Lancés en décembre 2011, ces travaux constituent la première phase dudit port englobant entre autres la construction des digues de protection, des quais et des terre-pleins. Ils suivent ainsi un rythme soutenu pour être, selon les initiateurs du projet, achevés en juin 2014.

Pour mieux répondre aux objectifs tracés dans le cadre du mégaprojet de la reconversion de l’ancienne zone portuaire, toutes les activités de pêche seront transférées vers un nouveau bassin adossé au port Tanger-ville du côté ouest. D’un coût global de 1 milliard DH, le futur port de pêche vise non seulement la reconversion optimale du site, mais également le développement et la redynamisation du secteur dans la région. Le futur port de pêche mettra à la disposition des professionnels une importante infrastructure moderne. Il s’agit entre autres de 2.337 mètres linéaires de quais d’accostage et d’appontements, 11 ha de bassin, 1.167 mètres linéaires d’ouvrages de protection et 11 ha de terre-plein.

Ce qui lui permettra d’atteindre le triple de la capacité du port actuel. «La réalisation de ce projet permettra ainsi d’améliorer les conditions de travail des professionnels de la pêche en leur offrant des installations plus modernes répondant à leurs besoins», selon les responsables de la Société d’aménagement du port de Tanger (SAPT) en charge de la reconversion de l’ancienne zone portuaire. 

La deuxième phase de la réalisation du nouveau port consiste en la mise en place des superstructures nécessaires pour la mise en service totale prévue en juillet 2015. Outre le développement de la filière de pêche, le mégaprojet comprend trois autres composantes maritimes, dont le port de plaisance prévu d’être partiellement mis en service fin 2014. Le chantier de réalisation de ce nouveau projet est réalisé à fin septembre à 80%, tandis que celui relatif à la première phase de reconversion de l’actuel port de pêche en pôle de plaisance en est à 40%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *