Tanger : Le Printemps arabe s’invite aux MEDays 2011

Tanger : Le Printemps arabe s’invite aux MEDays 2011

Les travaux des MEDays 2011 ont été lancés, mercredi 16 novembre, sous le thème «Le Sud dans la gouvernance mondiale». Organisé par l’Institut Amadeus, ce forum de quatre jours qui se tient sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI connaît la participation d’un grand nombre d’intervenants dont Nabil Al Arabi, secrétaire général de la Ligue arabe, Saeb Erakat, membre du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), et Eric Besson, ministre français de l’industrie. Les travaux de cette quatrième édition se distinguent par l’organisation de plusieurs panels dédiés au Printemps arabe, en présence notamment des représentants de la nouvelle Libye. «MEDays 2011 intervient à un moment très particulier. L’année 2011 a connu de nombreux bouleversements et évolutions tant sur le plan géostratégique qu’économique. Il y a eu ce qu’on appelle le Printemps arabe et la crise économique en Europe, qui seront débattus lors de ce quatrième forum», affirme le président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri. Il est à noter que le forum dont l’essentiel des travaux porte sur le Printemps arabe se penche sur les voies et moyens d’accompagnement de la transition démocratique dans les pays concernés. Les intervenants discuteront également des enjeux sécuritaires de la région méditerranéenne. De ce fait, l’Union européenne est appelée à entrer avec les pays de la Méditerranée dans «une relation structurée où il y a des actions et des projets en commun qui couvriraient l’ensemble des volets de la coopération», indique le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Taïeb Fassi Fihri. Par ailleurs, les prix décernés lors des MEDays 2011 sont en rapport avec plusieurs thèmes destinés à être traités pendant cette manifestation. Le Grand prix qui est généralement remis à une personnalité politique ou de la société civile, symbole international des valeurs démocratiques et de paix dans le monde, est décerné, cette année, au peuple libyen pour son courage dans la lutte contre la dictature de l’ancien régime et son aspiration à un Etat démocratique. Alors que Cheick Modibo Diarra, astrophysicien et actuel président malien de Microsoft Afrique, s’est vu attribuer le prix de l’éducation, de la culture et de la recherche. La Corée du Sud a reçu le Prix de l’environnement et du développement durable pour sa stratégie de développement de l’industrie des énergies renouvelables. Le prix Business- qui est attribué à une personnalité ou une entreprise qui aurait, par son action, joué un rôle déterminant dans le développement ou le renforcement des liens économiques dans le Sud-Est revenu au Groupe Attijariwafa bank.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *