Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les SAP et le PAM raflent la mise aux élections professionnelles

Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les SAP et le PAM raflent la mise aux élections professionnelles

Tanger vient de vivre vendredi sa première expérience électorale professionnelle   sous le nouveau découpage régional, fixant le nombre de régions à 12 (au lieu de 16).

Les élections des Chambres professionnelles s’y sont, à cet effet, déroulées sans surprise avec une large victoire des  acteurs professionnels traditionnels. Bien que le nouveau découpage régional ait eu un effet sur le résultat global de ces élections professionnelles dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Les  Sans appartenance politique (SAP) ont réussi de prendre le pas sur toutes les listes des partis candidats à ce scrutin au niveau de cette région, leur permettant d’accaparer, à elle seule, quelque 108 sièges répartis sur  l’ensemble des quatre Chambres professionnelles, à savoir celles de commerce, d’industrie et de services (CCIS), d’agriculture, d’artisanat et de pêche maritime.

Contrairement à son positionnement en première ligne  au niveau national, le Parti authenticité et modernité (PAM) n’a pu y atteindre que le deuxième rang avec ses 54 sièges remportés sur l’ensemble de ces quatre Chambres. Alors que la troisième position a été revenue au Parti de la justice et du développement (PJD) avec seulement 35 sièges.  

Il est à noter que sur un total de 97 sièges que compte désormais la CCIS dans cette région, les listes des SAP sont parvenues à remporter quelque 38 sièges, bien loin du PJD  (18 sièges) et le PAM (14 sièges). Les  trois partis : Rassemblement national des indépendants (RNI) (11 sièges), l’Istiqlal (PI) (8 sièges) et du Mouvement démocratique et social (MS) (6 sièges) se sont positionnés respectivement aux  quatrième, cinquième et sixième rangs. Alors que l’Union constitutionnelle (UC) et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) ont pu remporter chacune un seul siège. Concernant la Chambre d’agriculture, le PAM a pu obtenir 22 sièges (sur un total de 64), lui permettant de se positionner comme candidat favorable pour être de nouveau aux commandes de cet établissement. Il est suivi respectivement par le PI (13 sièges), le RNI (7 sièges), le MP (6 sièges), le Parti du progrès et du socialisme (PPS)  (5 sièges) et le PJD (4 sièges). Ceux de USFP et l’UC ont remporté chacun trois sièges. Alors que les SAP sont à la traîne du classement avec seulement un siège au sein de cette Chambre.

Quant à celle de la pêche maritime, les listes des Sans appartenance politique ont pu par contre y rafler la mise avec 13 sièges (sur un total de 35 sièges). Le PAM a accédé au deuxième rang avec 6 sièges et le PJD à la troisième position avec 5 sièges. L’USFP (4 sièges) et l’UC (3 sièges) ont pu se positionner respectivement à la quatrième et cinquième position. Ils sont suivis par les trois partis du RNI, du PI et du PPS, qui ont remporté chacun un seul siège.

Tandis que la Chambre d’artisanat, le PAM s’est vu attribuer la première position avec 14 sièges. Les SAP ont pu, quant à eux, se positionner grâce à leurs 9 sièges au deuxième rang. Ils sont suivis par les listes du  PI et du PJD, qui ont remporté chacune 8 sièges. L’USFP a pu obtenir 5 sièges, alors que le PPS et le MP ont remporté chacun 4 sièges. In fine le RNI et l’UC ont obtenu respectivement trois et un siège.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *