Tarfaya carbure à 300 MW

Tarfaya carbure à 300 MW

GDF Suez, et son partenaire Nareva Holding annoncent le démarrage des travaux de construction du parc éolien de Tarfaya situé sur la côte atlantique du Maroc. Selon un communiqué de presse, avec une capacité installée de 300 MW et un facteur de charge estimé de 45%, le parc de Tarfaya sera, au terme de sa construction, le plus important projet éolien jamais réalisé sur le continent africain et marquera une étape importante dans la mise en œuvre de la stratégie de développement des énergies renouvelables initiée par le Royaume du Maroc. En effet, le projet représente 15% de l’objectif national éolien et contribuera ainsi fortement à l’atteinte de l’objectif du Royaume d’augmenter à 42% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique marocain à l’horizon 2020. Le projet contribuera également à une plus grande indépendance énergétique du pays.
Tarfaya permettra, en effet, d’éviter des émissions de l’ordre de 900.000 tonnes de CO2 par an, équivalentes à la quantité de CO2 absorbée annuellement par 150 millions d’arbres. A noter que le projet sera porté par la société Tarfaya Energy Company (Tarec), une joint venture créée à cet effet par Nareva Holding et GDF Suez et détenue à parts égales par les deux partenaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *