Tarik El Madni conserve son titre de champion du monde

C’est certainement l’image d’un Tarik el-Madni porté en triomphe par ses fans et brandissant fièrement le drapeau national et sa ceinture de champion du monde de full-contact, que les nombreux marocains présents, dans la nuit de samedi à dimanche, à la salle « octave henry » à namur (sud de la belgique) garderont longtemps en mémoire. au comble de sa joie et la voix encore coupée par l’émotion, el madni a déclaré à la map dédier sa victoire à sm le roi mohammed vi, le premier sportif de la nation. M. abdelmajid Griba, directeur technique national, a eu en ce moment de bonheur la même pensée pour le souverain. il a également loué les qualités du champion marocain qui a confirmé sa valeur en conservant son titre et en portant haut, encore une fois, le drapeau national, suscitant immense fierté chez ses compatriotes, venus en grand nombre de différentes villes de belgique pour le soutenir. m. griba a tenu également à rendre hommage à la fédération royale marocaine pour les efforts accomplis sous la présidence de mm. abdelkrim et driss el hilali. reconnaissant à son entraîneur mostafa kotbi, et aux membres de la communauté marocaine qui se sont déplacés en cette nuit ramadanesque pour l’encourager, el madni n’a pas fait de discours. de caractère plutôt réservé comme l’assure son entourage, c’est sur le ring qu’il s’exprime le mieux. lors de son combat en douze reprises face à son challenger, le belge mariano chiarello, il l’a démontré de belle manière. il allait même trancher dès la première reprise en envoyant son adversaire au tapis et en lui assénant des coups successifs qui pouvaient, si ce n’était le gong, être fatals pour lui.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *