Taroudant : un projet pour les non-voyants

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, a procédé, lundi à Taroudant, à l’inauguration de l’Institut le Prince Moulay El Hassan pour l’éducation et la formation des non-voyants, réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité. À Son arrivée, SM le Roi a été accueilli par SA la Princesse Lalla Lamia, présidente de l’Organisation Alaouite pour les aveugles du Maroc (OAPAM), avant de dévoiler la plaque commémorative et de couper le ruban symbolique marquant l’inauguration de cet Institut.  Le Souverain a, par la suite, effectué une tournée dans les différentes dépendances de ce centre qui a pour mission d’apporter un soutien et d’aider à l’insertion de la personne non voyante dans la vie active, à travers la formation, l’éducation et la mise à la disposition des personnes provenant des environs de Taroudant des structures d’accueil.
Le centre accueille actuellement 72 personnes non voyantes qui, provenant de Taroudant, Agadir, Tiznit, Tata, Ouarzazate et d’autres provinces, poursuivent leurs études primaires et secondaires. L’encadrement et la gestion de l’établissement sont assurés par 15 éducateurs et 5 cadres administratifs assistés de six agents. Construit sur une superficie de 10.500 m2, dont 3.400 m2 couverts, le centre est doté de dortoirs d’une capacité de 188 lits, de 10 salles de cours, de 3 ateliers, de bureaux, d’un réfectoire, d’une infirmerie, de terrains de sport et d’espaces verts. 
Le coût de réalisation de cet établissement est de 8 millions de dirhams (dont 1,6 million pour l’équipement) entièrement financés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité. Le projet est réalisé dans le cadre d’un partenariat avec l’OAPAM, dont la section de Taroudant s’est vu confier la gestion. Il vient s’ajouter aux autres centres pour non-voyants déjà réalisés à Meknès et Fès et qui sont dotés de locaux commerciaux leur assurant des revenus réguliers.  L’inauguration par SM le Roi de cet établissement atteste de la haute sollicitude et de l’intérêt que le Souverain porte à l’insertion des handicapés  dans la vie active. Elle s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus de SM le Roi en vue de répondre aux besoins de cette catégorie de la population et d’améliorer ses conditions de vie. L’Institut le Prince Moulay El Hassan pour l’éducation et la formation est réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité avec la contribution du groupe Safari, Akwa holding et Axa Assurances Maroc.
À l’occasion de son inauguration, SM le Roi a remis à Mme Saïda Karim Lamrani et à MM. Aziz Akhannouch et Daniel Antunes, dirigeants respectifs des organismes partenaires de la Fondation, des plaques commémorant cette contribution. Fondée en 1967, l’OAPAM est une association reconnue d’utilité publique. Dotée de 13 instituts de formation à l’échelle nationale, elle vise à réaliser l’intégration sociale des non voyants à travers le renforcement de l’éducation et de la formation de la personne non-voyante. A son arrivée, le Souverain avait été salué par Mme Zoulikha Nasri, conseiller de SM le Roi et membre du Conseil d’administration de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, des membres du conseil d’administration, des membres de la Fondation, ainsi que par des membres du Conseil d’administration de l’OAPAM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *