Temps d’intervention des personnalités: La HACA attire l’attention sur le non-respect de ses décisions

Temps d’intervention des personnalités: La HACA attire l’attention sur le non-respect de ses décisions

Les médias audiovisuels ont consacré, au cours de l’année 2015, un volume horaire de 852 heures environ, aux interventions des personnalités publiques, dans les journaux et les magazines de débat et d’information.

C’est ce qui ressort des relevés du temps d’intervention des personnalités politiques, professionnelles et syndicales relatifs aux journaux et magazines d’informations durant le 3ème et 4ème trimestre ainsi que le 1er et 2ème semestre 2015 publiés tout récemment par la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA). En détail, 72% de ce volume horaire des interventions a bénéficié aux Quatre Parts (Gouvernement, majorité parlementaire, opposition parlementaire et partis non représentés au Parlement- PNR).
«En agrégeant les résultats des interventions des Quatre Parts dans les magazines de débat et d’information, au cours des deux semestres de l’année 2015, nous avons constaté que les dispositions de l’article 62 et de la Décision 46-06 n’ont été respectées que sur Radio Atlantic et Cap Radio et celles de l’article 73 l’ont été sur Radio Luxe, TV Tamazight et la Radio Nationale, et partiellement, sur Radio Plus Casablanca et TV Al Aoula», martèle la Haute Autorité.

Au niveau des Journaux d’Information, les résultats de treize services audiovisuels ont connu le non-respect de l’article 6, alors que sur TV Laâyoune, le gouvernement et la majorité parlementaire d’une part et l’opposition parlementaire d’autre part ont eu des volumes horaires presque égaux.
Quant au respect de l’article 7 de la Décision 46-06, seule TV Al Aoula s’est rapprochée des 10% prévus au profit des partis non représentés au Parlement (PNR), alors que sur 12 autres services audiovisuels, la part de ces partis n’avait pas dépassé les 4%.

Quant aux Magazines de débat et d’information, le respect de l’article 6 n’a été observé que sur deux services audiovisuels : Radio Atlantic et Cap Radio. Par contre, sur neuf services audiovisuels, le volume horaire des interventions du gouvernement et de la majorité parlementaire a dépassé le double de celui de l’opposition parlementaire et sur sept services audiovisuels, c’est le volume horaire des interventions de l’opposition parlementaire qui a dépassé celui du gouvernement et de la majorité parlementaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *