Tension entre le Maroc et Ki-moon: voici la réaction du Conseil de sécurité

Tension entre le Maroc et Ki-moon: voici la réaction du Conseil de sécurité

Une première réaction unanime du Conseil de sécurité à la tension entre le Maroc et le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon. Le Conseil de sécurité a exprimé, jeudi 24 mars 2016, le souhait que la Minurso «puisse recommencer à fonctionner pleinement».

Toutefois, ne prenant aucune décision ou parti pris, les 15 pays membres se sont contentés d’appeler à régler le différent «de manière constructive et complète et par la coopération».

Dans une déclaration à la presse à l’issue de trois heures de consultations à huis clos, le président du Conseil pour le mois de mars, l’ambassadeur angolais Ismael Gaspar Martins, a indiqué que les contacts bilatéraux avec Rabat allaient continuer. «Nous sommes inquiets et c’est un problème qu’il faut résoudre», a-t-il expliqué.

Pour rappel, l’ONU a annoncé mardi 22 mars 2016 avoir fermé à la demande du Maroc son bureau de liaison militaire à Dakhla, et évacué les trois observateurs militaires qui en avaient la charge. Aussi, 73 civils de la Minurso ont été obligés de plier bagage.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *