TGV : L’ONCF travaille déjà sur le Casablanca-Agadir

TGV : L’ONCF travaille déjà sur le Casablanca-Agadir

Au moment où les travaux de la liaison en TGV entre Casablanca et Tanger avancent sur le terrain, malgré quelques retards, l’ONCF a déjà démarré la réflexion sur la liaison en TGV Casablanca-Agadir qui suppose la réalisation d’un nouveau tronçon inexistant entre Marrakech et Agadir.

L’office lancera au cours de ce mois de janvier les études préliminaires pour tenter d’évaluer la faisabilité et la rentabilité économique d’une telle option. Et pour commencer, il faut d’abord savoir si une telle liaison trouverait sa place chez la clientèle. Raison pour laquelle l’office a commandité auprès d’un cabinet d’études de la place une première enquête sur le terrain pour sonder des voyageurs utilisant différents modes de déplacement et connaître surtout les critères les plus déterminants dans le choix du mode de transport, notamment la durée du trajet et le coût.

Aujourd’hui un trajet Casablanca-Agadir par l’autoroute nécessite près de 5 heures pour un coût approximatif de 750 DH y compris les frais de péage. Pour ceux qui choisissent la solution de l’ONCF, à savoir le train plus l’autocar entre Marrakech et Agadir, le trajet coûte environ 250 DH, en première classe, mais nécessite jusqu’à 9 heures.

Le mode aérien reste évidemment le plus rapide avec 3 heures seulement mais également le plus cher avec pas moins de 1.000 DH pour un Casa-Agadir. La viabilité d’une liaison Casablanca-Agadir en TGV suppose que son prix soit plus attractif par rapport à l’avion pour une même durée de trajet. Toute la difficulté pour l’ONCF consistera donc à trouver un équilibre entre la nécessité de proposer des prix attractifs et la rentabilité d’une infrastructure qui coûtera au bas mot 20 à 25 milliards DH…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *